Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

04/04/2015

la côte ouest de Malaisie

 

 

 

DSC01579.JPG

 

 

 

Après avoir quitté la marina Rebak, nous profitons encore de ce magnifique archipel de Langkawi.

 

          DSC01577.JPG
     

DSC01585.JPG


       

DSC01593.JPG

 

 

 

 

 

 

Les pitons rocheux gardent d’étroits goulets dans lequel le peu de vent vient s’engouffrer.

 

    

DSC01594.JPG

 

 

 

 

 

 

Inlassablement, le capitaine veille au grain.

 

          DSC01596.JPG
      

DSC01606.JPG

 

 

 

Une petite crique déserte nous attend à l’extrême sud de l’archipel.

 

         DSC01609.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Mais bientôt, un bateau vient déposer ses clients dans cette petite anse  isolée.

 

       

DSC01621.JPG

 

 

Un jeune couple de saoudiens, comme on en trouve beaucoup dans l’hôtel de luxe de la marina, débarque sur la petite plage.

Et là, suprême liberté, sans témoin, ou presque,

La femme se dévoile

 

           DSC01616.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Et se baigne, en……..bikini.

 

       

DSC01613.JPG

 

 

C’était sans compter les paparazzis du bateau ancré en face d’eux.

Qu’ils me pardonnent, mais j’ai enfin la preuve que ces femmes voilées possèdent un corps comme le notre, et prennent un grand plaisir à se baigner en slip de bain. Ouf!

 

Le bain de mer est rapide et notre sérénité retrouvée nous permet de gouter à un des nombreux couchers de soleil (eh oui, un par jour!)  partagé avec vous.

 

IMG_1228.JPG


 

 

 

 

Mais quittons Langkawi, et changement de décor le long de la côte malaisienne.

 

       

DSC01633.JPG

 

 

 

Ici l’île de Penang, pittoresque au demeurant si vous visitez le centre ville, ce que nous avions fait l’année dernière. Vue de la mer vous pouvez circuler il n’y a rien à voir.

 

 

Ballet de bateaux de pêche, tirant leur chalut en « boeufs », chacun une aussière.

Surtout ne pas viser au milieu.

 

       

DSC01636.JPG


         DSC01644.JPG

 

 

 

 

 Une petite devinette, la photo ci-dessous (superbe au demeurant, ne trouvez-vous pas? et on ne s'en lasse jamais) représente t’elle un coucher de soleil, ou un lever de soleil?

 

      

DSC01631.JPG

 

 

 

 

 

 

Vous êtes piégés! Contrairement aux apparences, c’est un lever de soleil!

 

Et quel soleil! La chaleur est de plus en plus étouffante, pour ne pas dire accablante. 30° à 7h du matin et aux alentours de 40° l’après-midi.

D’autant plus difficile à supporter qu’il n’y a pas de vent et beaucoup d'humidité.

Les nuits ne sont guère mieux et nous dormons très mal, bien que trés fatigués par cette chaleur. Nous nous installons le plus souvent sur le pont, au moins en début de nuit avant que le vent ne nous repousse à l’intérieur de la cabine, qui devient alors un peu plus supportable.

 

Autre solution, nous installons cette manche à air, à l’usage très efficace, à condition qu’il y ait un petit souffle d’air

 

           DSC01797.JPG
        

a


       
       

 

 

 

 

 

 

 

Dernier recours, le ventilateur.

 

 

DSC01818.JPG

 Quitte à attraper un bon rhume........

 

 

Les bateaux de pêche sont tellement nombreux la nuit qu’un bourdonnement continuel nous entoure.
Et dés le matin, la relève s’installe

DSC01655.JPG

 

DSC01649.JPG

DSC01652.JPG

 

 

 

 Au filet

 

 

DSC01661.JPG

 

 DSC01673.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



Ou au chalut

 

      

DSC01694.JPG

 

 

 

 

 

 Tous les moyens sont bons, les pauvres poissons n’ont qu’à bien se tenir!

 

       DSC01691.JPG
       

DSC01693.JPG

 

 

 

 

 

Il est vrai qu'ici la consommation de poissons est impressionnante, et la plus petite épicerie propose des paniers entiers remplis de ces minuscules poissons séchés. Aucun n’y échappe!

 

            DSC01702.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Lumut, petite marina dans un bras de mer prés de Pangkor.

 

         

DSC01698.JPG

 

 

 

 

 

 

2 pontons brinquebalants, mais un superbe yacht-club,désert,

 

        DSC01701.JPG
 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

qui nous offre généreusement sa superbe piscine.

 

     

DSC01705.JPG


        DSC01704.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Fort bien venue par ces fortes chaleurs!
Ce petit club s’offre quand même des « mini-J » qui vont courir les championnats du monde cette année en Europe.

 

       

DSC01706.JPG

 

 

 

 

Le capitaine se montre très intéressé

 

     

DSC01708.JPG

 

 

 

 

 

 

Petits quillards (2m40), très pointus en régate, ne cherchez pas un embarquement, il n’y a pas de place que pour une seule personne.

 

        DSC01710.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Nous repartons le lendemain matin, toujours accompagnés par une nuée de chalutiers.

 

       

DSC01721.JPG

 

 

 

En fait ce bras de mer est longé par un immense village de pêcheurs qui le borde pendant plusieurs km!

 

         DSC01729.JPG
      

DSC01730.JPG


    

DSC01731.JPG

 

 

 

Chaque bateau a son propre emplacement

 

       DSC01736.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Bien calé entre ses solides poteaux

 

         

DSC01738.JPG


           DSC01747.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les chantiers s’activent

 

        

DSC01726.JPG


        DSC01751.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

L'industrie de la pêche est ici florissante.

 

 

 

Et c’est un ballet incessant de ces drôles de chalutiers haut perchés,

 

      

DSC01745.JPG


          DSC01744.JPG
         

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

à l'allure de bandes dessinées

 

DSC01753.JPG

 

 

Dont les cabines sont si empilées les unes sur les autres qu’on les croirait prêtes à tomber!

 

        

DSC01754.JPG

 

 

 

 

 

 

 


Allez, laissons les travailler

 

       

DSC01757.JPG

 

et poursuivons notre route.

 

 

Pas toujours aussi pittoresque

 

       

DSC01774.JPG

 

 

 

Quoique!    Nous croisons en pleine mer, une sorte de construction qui nous laisse perplexe.

 

         DSC01781.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

il est vrai qu’il n’y a jamais beaucoup de fond, même au large,  sur cette côte entre la Malaisie et Sumatra.

Une résidence secondaire pour ermite?

 

        

DSC01782.JPG

 

 

 

 

 

 

Un poste d’observation?

Nous n’avons pas de réponse à cette devinette cette fois ci. Toute suggestion est la bienvenue.

 

D’autres obstacles à éviter comme ces poteaux plantés au large.

 

        DSC01795.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Cette côte ouest de Malaisie est de plus en plus industrieuse.

 

          

DSC01802.JPG

 

 

 

Nous croisons de nombreux cargos à l’entrée de Port Klang, le plus grand port de commerce de Malaisie.

 

          DSC01816.JPG
         

DSC01807.JPG

     

 

 

 

 

Ah, mais voici « le remorqueur de Barbie ».

 

      

DSC01812.JPG


 

 

Avez-vous remarqué sa séduisante couleur rose? Une touche de romantisme ne nuit pas et je compte bien suggérer au capitaine une nouvelle peinture pour « Pulsion ». Affaire à suivre…..

 

Mais nous n'avons pas terminé notre descente de Malaisie, rendez-vous au prochain numéro.....









-

Commentaires

Hello les amis
Je vois que votre voyage se continue dans des contrées a faire rever.
Ici, nous n'avons pas les 40 degrés mais on a quand même atteint lpresque les 30. C'est vraiment le bonheur!
Bon, la combinaison est de mise mais cela permet de s'amuser dans les vagues. J'ai pu refaire de la planche et un peu de surf avec les petits.
Bonheur aussi avec l'arrivée de Paulin, petit bonhomme tranquille de 3k300. Il n'était pas trop pressé de nous voir car il est né avec 3 jours de retard.
Tout s'est bien passé et Justine a pu revenir chez elle dès jeudi. Reste a s'organiser avec cette nouvelle famille, la grand mère comprise...ce qui fait que je suis très occupée...
La maison me prend toujours beaucoup de mon temps , surtout dans la déco.
Demain j'attaque le jardin, les plantations. Ou vais je mettre l'olivier, les cordelynes, les fusains, les lauriers fleurs, les pittosperums thobira , le pêcher, le Poirrier et j'en passe. Comme vous le voyez, ce sont des questions existentielles.....
Je garde toujours en moi les bons moments passés avec vous et j'attends avec impatience de vous retrouver.
Continuez bien votre voyage; c'est super ce que vous faites.
Je vous embrasse très fort.
Nadine

Écrit par : Nadne | 17/04/2015

Les commentaires sont fermés.