Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

04/02/2014

Detroit de Malaka

Nous voici à nouveau en Malaisie après un petit aller-retour d’un mois en France par avion.

 

Un arrêt à Kuala Lumpur  (K.L. pour les intimes) nous permet de découvrir cette capitale, sans grand intérêt à vrai dire.

 

            IMG_0409.JPG     

IMG_0405.JPG



 

 

1,5 million d’habitants, aux multiples ethnies, chinoises, hindoues, malaises……

 

Seule particularité remarquable, les tours jumelles Petronas, 450m, siège de la compagnie pétrolifère malaisienne.

 

        IMG_0408.JPG
       

IMG_0415.JPG



 

 

 

Nous retrouvons ensuite le bateau à la marina Dangabay où nous l’avions laissé.

 

La marina est bien abritée et il n’a pas souffert,
si ce n’est de l’humidité, nous sommes à la latitude de l’équateur et encore à la saison des pluies. L’intérieur est bien moisi !

 

Et sur la coque, des projections de pâtés assez indéfinissables, sans doute de cambouis, vont nous donner pendant plusieurs jours des occupations de nettoyage à base essentiellement d’huile de coude.

 

Enfin nous voilà repartis,

 

       IMG_0424.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ah, nous devons passer sous un pont, un  des ponts qui relie la Malaisie à Singapour

 

      

IMG_0427.JPG

 

 

 

 

C’est toujours un petit moment d’appréhension, même si le capitaine est tout à fait confiant et a bien calculé son « tirant d’air »

 

passera, passera pas?

 

            IMG_0429.JPG      

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Chouette, c’est passé!

 

    

IMG_0431.JPG


 

 

 

direction le Nord, vers la Thaïlande, en longeant le détroit de Malaka, entre la Malaisie et Sumatra.

 

Entre les cargos qui défilent de façon ininterrompue, une multitude de navires divers et variès

 

        IMG_0440.JPG
      

IMG_0473.JPG

 

 

 

 

et les pêcheurs qui pullulent, la veille doit être très attentive.

 

       IMG_0454.JPG
        

IMG_0436a.jpg

 

 

Sans parler des longs filets dont on ne voit pas la fin et dont on distingue à peine les petits flotteurs blancs…..

 

        IMG_0461.JPG

 

 

Pas question de faire une navigation de nuit dans ces conditions.
D’autant que la circulation est encore plus intense la nuit avec les pêcheurs au lamparo.

 

Nous profitons donc de quelques mouillages tranquilles et bucoliques

 

      

IMG_0439.JPG



 

 

Mais dans l’ensemble la côte manque sensiblement de charme.

 

       IMG_0451.JPG
       

IMG_0449.JPG


       IMG_0458.JPG

 

 

 

Comme le terminal pétrolier de Malaka, qui s’étend à l’infini……

 

       IMG_0465.JPG
      

IMG_0467.JPG


       IMG_0470.JPG  

 

 

 

 

 

Nous nous accordons une petite pause à la marina de port Dickon, enclave touristique dans cet univers de travail.

 

         IMG_0478.JPG
      

IMG_0480.JPG



 

La petite ville de Port Dickson est typique des villes de Malaisie.

 

         IMG_0514.JPG

    

IMG_0509.JPG

      

 

 

 

 

Pas de quoi s’y attarder……

 

Sauf peut-être pour se ravitailler dans cet énorme supermarché

 

        IMG_0516.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Mais les produits proposés sont très asiatiques, et le capitaine reste dubitatif devant ce tas de piments dont il ne sait trop que faire…..

 

 

C’est l’anniversaire de la reine ( on ne dit pas son âge ) et partout les affiches lui rendent hommage, accompagnée du roi vénéré .

 

      

IMG_0508.JPG


       IMG_0511.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Un pêcheur fabrique ses casiers .

 

      

IMG_0512.JPG

 

 

 

 

De simples cubes en fil de fer

 

 

 

Nous quittons ces lieux enchanteurs au petit matin.

 

IMG_0517.JPG

 

       

Pour retrouver en mer nos amis les pêcheurs en tout genre.

 

          IMG_0518.JPG
       

IMG_0580.JPG


       IMG_0581.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Que nous frôlons parfois

 

        

IMG_0523.JPG



 

 

 

N’oublions pas les barges tueuses, redoutables la nuit

 

       IMG_0526.JPG

 

 

 

 

 

 

Autre lieu bucolique, nous longeons le port de commerce de Malaka

 

       IMG_0529.JPG
     

IMG_0534.JPG

 

 

 

 

et son trafic intense de cargos  (bon d'accord, je me répète un peu)

 

        IMG_0530.JPG

 

 

 

 

Nous continuons notre route, accompagné d’une nuée de sternes. Ils suivent comme des fous notre sillage

 

      

IMG_0562.JPG

 

Attendent-ils une pêche miraculeuse de notre bateau?

 

 

Pas du tout, nous les voyons plonger brusquement dans les tourbillons que nous provoquons avec la vitesse du bateau, et qui doivent faire remonter les petits poissons, par ailleurs invisibles  dans ces eaux troubles.

 

Nous craignons qu’ils ne soient happés par l’éolienne

 

     

IMG_0550.JPG

 

 

 

Mais non, ces petites mouettes sont très habiles et infatigables, elles nous suivent jusqu’à ce que l’eau change brusquement de couleur.

 

         IMG_0570.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Pour quelle raison, nous n’en savons rien mais cette frontière les dissuade et semble infranchissable!
La pêche est terminée…..

 

 

 

Nous commençons à découvrir des paysages un peu plus attrayants

 

        IMG_0586.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Des îles au large, des collines verdoyantes,

 

      

IMG_0590.JPG

 

 

 

 

Le capitaine, toujours attentif

 

        IMG_0595.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 Arbore sa mine réjouie des grands jours

 

      

IMG_0591.JPG



 

 

 

 

Mais voici un drôle de bateau!

 

       IMG_0603.JPG

 

Tous ces bateaux que nous croisons semblent se rapprocher de nous dans un premier temps comme par curiosité. Parfois ils nous lancent de tonitruants « hello ».

 

 

Nous avons beaucoup de chance, le temps est magnifique et un petit vent nous permet de parcourir tout le détroit à la voile. Inespéré!

 

        

IMG_0633.JPG

     

 



 

Le mouillage suivant est paradisiaque (comparé à ce que nous avons vu jusqu'à présent ) , prés de Pankor.

 

        IMG_0625.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

       

 

 

Nous n’osons cependant pas nous baigner tant les eaux que nous avons traversées jusque là étaient de vrai poubelles. Dommage!

 

       

IMG_0623.JPG

 

Même si les caisses en polystirene se reconvertissent en plate-forme de repos pour oiseaux

 

 

 

 

Quelques bateaux de pêche plus loin

 

         IMG_0635.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Et après 400 miles de navigation dans des conditions idéales, nous atteignons enfin notre but, l’archipel de Langkawi, au large du Nord ouest de la Malaisie, juste avant la Thaïlande.

 

       

IMG_0696ab copie.jpg

 

 

 

 

 

La côte est somptueuse

 

       IMG_0638.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Des escarpements très prononcés qui font un peu penser aux Marquises

 

       

IMG_0640.JPG

 

 

 

 

 

Le mouillage est fabuleux

 

        IMG_0658.JPG       

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Une petite baignade dans une eau chaude et……qui semble propre.
Le paradis retrouvé!

 

 

Le lendemain nous parcourons un dédale d’îles

 

        

IMG_0665.JPG

 

 

 

 

 

et des perspectives à couper le souffle

 

         IMG_0662.JPG
      

IMG_0669.JPG


        IMG_0661.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le capitaine est vraiment très, très content.

 

        

IMG_0667.JPG


            IMG_0678.JPG       

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ah, petite devinette, nous cherchons l’entrée de la marina Rebak.

La voyez vous?

 

         

IMG_0679.JPG

 

 

 

 

 

Toujours pas?

 

         IMG_0680.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Eh bien nous non plus. Il faut vraiment avoir le nez sur la balise verte d’entrée pour deviner la passe….

IMG_0683.JPG

 

 

 

                   

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Une bien belle marina

 

      

IMG_0686.JPG


                 IMG_0688.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

IMG_0687.JPG

 

 

 

 

 

 

Et « Pulsion » arbore son grand pavois pour la circonstance!

 

        

IMG_0689.JPG

 

 

 

 

Nous avons une machine à laver à notre disposition, ce qui ne nous était pas arrivé depuis……la polynésie je crois.

Mais bientôt les vacances et nous allons pouvoir partir à la découverte des nombreux mouillages paradisiaques de cet archipel.

Vendredi nous accueillons à bord Grégory, qui nous avait si gentiment accueilli chez lui à Singapour, il vient accompagné de son petit garçon, "en hommes". Suite aux prochaines aventures........































































 



















































    

Commentaires

Salut,

Après les cargos ,la belle et douce Thaïlande ne vous décevra pas.
Gardez vos chapeaux !
Mon message :les massages !

Réginald et Françoise .

Écrit par : reginald | 11/02/2014

Les commentaires sont fermés.