Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

07/10/2013

Bali -

       

IMG_2863.jpg



Pourquoi partir à Bali  en avion alors que nous allons nous y rendre en bateau?

Le but est de découvrir à la fois l’intérieur de Bali et le célèbre temple de Borobodur à Java, un des plus beaux temples boudhistes au monde (qui se situe à Java où nous ne faisons pas escale).


Or,  pour nous, la difficulté pour visiter l’intérieur d’un pays sur plusieurs jours, est de laisser le bateau dans un endroit sûr, c’est-à-dire sur un corps-mort ou dans une marina. Lombok nous est apparu comme une opportunité inespérée!


Nous commençons par prendre un petit ferry,

     

IMG_2864.jpg


 2 heures de retard, il était en panne, normal…..

Ce qui nous permet d’admirer le courage et l’élégance  des indonésiennes qui débarquent des bateaux des caisses de bière par 3 caisses! Ici les dockers sont toutes des femmes.

      IMG_2856.jpg















Sur la route qui nous amène à Ubud, la capitale artistique au centre de Bali, nous sommes tout de suite plongés dans la magie mystique de Bali.

De grands feux brûlent dans un champs, des incinérations.
        

IMG_2866.jpg

 



Ubud est une petite ville grouillante de vie. La notoriété de ses artistes a attiré depuis bien longtemps les touristes du monde entier!

       

IMG_2879.jpg



Mais bienvenue dans notre petit hôtel , le « Swan Inn »

       IMG_2869a.jpg













niché à la fois en plein centre et en pleine campagne (il possède même une rizière!), une gageure!

        

IMG_3171.jpg

  


Chaque chambre a son propre « bungalow » dans le plus pur style délirant balinais.

       IMG_2870.jpg













Le capitaine se prend pour un sultan

       

IMG_2871.jpg


Et la capitaine en second se prend pour une « princesse » des mille et une nuit (enfin, de loin….)

      IMG_2872.jpg













Partout des fleurs et décorations à profusion

    

IMG_2875.jpg


Le tout pour…..15 euros la nuit, petit déj. (délicieux) inclus. Qui dit mieux!



Un petit tour dans la ville, nous passons outre les boutiques en tout genre et, curieux, poussons un portail entr’ouvert.

       IMG_2882.jpg
















pour découvrir, émerveillés, une cour ordinaire à Bali.

 

 

        

IMG_2883.jpg

   
     

IMG_2885.jpg

 



Ces sortes d’abris qui recouvrent un lit, non pas pour se reposer (quoique…), mais pour accueillir honorablement  un dieu.

      IMG_2886.jpg












     

IMG_2894.jpg



Le parking à vélo   (pas mal!)

        IMG_2889.jpg














Une femme entre, portant sur sa tête un somptueux vase d’offrandes

   

IMG_2891a.jpg



Nous sommes éblouis et déjà sous le charme de Bali.

      IMG_2892.jpg
























Et les 2 capitaines, de Pulsion et Antéros, sous le charme des balinaises.

     

IMG_2913.jpg


        IMG_2910.jpg



Danses Barong au son lancinant des joueurs de bambous, le « bamboo Gamelan », percussions très douces et mélodieuses selon la taille et la grosseur du bambou utilisé.

soit en xylophone,


IMG_2944.jpg














ou verticalement comme ces bambous géants.

 

IMG_2943.jpg



Le Barong est une créature magique, les yeux exorbités, vétue de rouge et d’or.

    

IMG_2926.jpg


C' est une danse de nymphes, pour le dieu Indra

         IMG_2918.jpg
     

IMG_2948.jpg


     

 





D’autres spectacles nous appellent, il suffit de se laisser guider par la musique.

     IMG_2950.jpg
     

IMG_2952.jpg






Une grande journée nous attend le lendemain. Tôt le matin et dés que nous quittons Ubud, nous croisons sur la route des chars  richement décorés.

       IMG_2958.jpg
      

IMG_2960.jpg


Nous sommes invités à entrer dans une vaste cour intérieure.

      IMG_2962.jpg
     

IMG_2973.jpg


       IMG_2963.jpg














Une grande fête se prépare

     

IMG_2969.jpg


        IMG_2965.jpg
     

IMG_2968.jpg


Où nous sommes chaleureusement invités.

       IMG_2971.jpg













En fait c’est une fête d’incinération. Les morts (il y en a 7 au total) ont déjà été enterrés il y a 1 mois, mais aujourd’hui est un jour faste dans le calendrier astrologique hindoue.

Les morts sont donc déterrés, ou des objets qui les symbolisent, et vont être brûlés au cours d’une grande et joyeuse fête.

On nous explique qu’il ne faut surtout pas pleurer un mort (cela le retient dans les émotions terrestres)  mais au contraire lui manifester de la joie pour l’aider à gravir les échelons vers le Nirvana.



Nous croiserons  toute la journée ces crémations festives ,car ce jour faste n’a lieu que 4 fois par an.

   

IMG_2979.jpg




Mais notre programme est chargé pour la journée et nous ne pouvons pas assister à la totalité d’une fête.
Nous nous arrêtons pour voir un petit temple hindouiste isolé.


Bali reste une importante enclave hindouiste en Indonésie. Son identité est trés forte et jusqu'à présent l'Islam n'est pas parvenu à s'imposer sur l'île.


Il y a plus de 2000 temples dans l’île, souvent destinés au culte des ancêtres.



Le choix sera difficile et les capitaines se sont préparés à cette « épreuve ».

    IMG_3014.jpg













Le sarong est obligatoire  pour le visiter.

  

IMG_2983.jpg


Et nos capitaines le portent, ma foi, avec beaucoup d’élégance!

      IMG_2990.jpg
       

IMG_2995.jpg


        IMG_2999.jpg




En élèves consciencieux, nous nous appliquons à apprendre le panthéon hindouiste, très compliqué.

IMG_2996.jpg

IMG_3012.jpg


















Bramah, Vichnou, Kali, Ganesh…..


IMGP3085.JPG



Le Banian est un arbre sacré que l’on retrouve dans chaque temple.

     IMG_3006.jpg




Et la cloche pour appeler les fidèles est nichée dans ses hautes branches!

    

IMG_3007.jpg




Mais, au programme maintenant, le plus grand temple de Bali, le temple Besakih, prés du volcan du mont Agung.

      

IMG_3027.jpg




Lieu immense, austère, sacré entre tous.

Toujours cette volée de marche qui mène à l’entrée du temple, et qui représente la (dure) condition terrestre, première étape vers la suite d’étages menant (peut-être) jusqu’au sommet, le Nirvana.


Notre capitaine courageux s’attèle à la tâche.

     

IMG_3028.jpg


Secondé par Raymond (l’union fait la force)

         IMG_3076.jpg

 












1° étage, la rencontre avec les dieux

     

IMG_3034.jpg


      IMG_3046.jpg














Des marches jalonnent partout ce chemin symbolique.

    

IMG_3047.jpg



Et au sommet, la récompense, le Nirvana, enfin, en attendant,  la vue sur les toits et la plaine

     IMG_3052.jpg



Mais le temple se remplit d’une foule de fidèles,

 

 

IMG_3054.jpg

     

IMG_3073.jpg


        



De plus en plus nombreux    (non, non, ce ne sont pas des touristes, qui sont, ici,  très peu nombreux)

       IMG_3077.jpg
      

IMG_3078.jpg



Ils s’installent dans les lieux d’offrandes.

    

IMG_3063.jpg


       
      

IMG_3038.jpg


Ce jour particulier donne lieu à toutes sortes de cérémonies,

       IMG_3041.jpg











et les enfants ont revêtu eux aussi leur costume d’apparat

      

IMG_3062.jpg


        IMG_3069.jpg
        

IMG_3087.jpg





Et nous aussi

       IMG_3083.jpg



















En rejoignant le temple suivant (les capitaines commencent à peiner, ils manquent un peu d’air marin et d’embruns!) nous longeons les rizières miroitantes aux arabesques savamment dessinées.

     

IMG_3089.jpg


          

IMG_3091.jpg

   


Tiens, une  crémation se prépare dans un champs, aux sons joyeux des tambours.

     IMG_3109.jpg













Les femmes se pressent pour déposer leurs offrandes

    

IMG_3098.jpg


        IMG_3102.jpg
        

IMG_3106.jpg


       IMG_3105.jpg















Comme chaque fois que nous nous arrêtons, nous sommes invités à la fête.

     

IMG_3108.jpg






Mais le temple suivant nous attend,  un petit bijou de l'art balinais!

     

IMG_3124.jpg



Ce n’est pas un temple, mais un pavillon entouré d’eau, (les capitaines vont être contents,  on dirait un bateau !)  dévolu à la garde royale.

      IMG_3142.jpg













 

IMG_3155.jpg




Les plafonds sont entièrement peints de scènes de style Kamasan.  

    

IMG_3133.jpg



Ils se lisent un peu comme une B.D., retraçant la vie du héros Sutasoma, brandissant les vertus de la non-violence. (!!!)

      IMG_3143.jpg



Ou la vie quotidienne d’un couple de balinais (!!!)

    

IMG_3128.jpg




Une merveille.  Sous l’administration coloniale, ces pavillons servaient de salle d’attente aux condamnés attendant leur sentence. Au moins ils avaient de la lecture!



Le soir, attablés à la terrasse de ce restaurant français, (confits de canard et Tiramisu, ça nous change du Nasigoreng)

       IMG_3170.jpg













Nous voyons défiler sans interruption, pendant au moins 20 minutes, une incroyable procession chargée d’offrandes.

    

IMG_3159.jpg


        IMG_3167.jpg















Le lendemain, l'avion que nous devons prendre à Dumpasar pour rejoindre Java, a une demi-heure d’avance. Encore faut-il le savoir! C'est l'heure indonésienne!

     

IMG_3122.jpg




Les commentaires sont fermés.