Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

02/04/2013

Hong-Kong

On ne quitte pas la NZ sans un petit au-revoir  de la part d‘un…….         IMG_7331.jpg
      

IMG_7333.jpg

           




Mais nous y voilà, pour une escale de 3 jours à Hong-Kong

Le contraste est saisissant après la pureté des sommets enneigés de NZ, nous voilà plongés dans le tourbillon de cette fourmilière
      IMG_7337.jpg












les ponts sont immenses et Le Golden Gates peut aller se rhabiller
     

IMG_7335.jpg


 Mais la vue de notre chambre au petit matin ravit le capitaine
    

IMG_7340.jpg


Des bateaux, encore des bateaux
(7488)  ++        

 


Derrière l’hôtel les petites boutiques sont déjà très affairées
(7492)     IMG_7345.jpg



 les rues s’animent
   

IMG_7348.jpg



Nous empruntons le tramway, une institution à HK, il est lent mais peu cher
      IMG_7349.jpg
(7494)     



Et c’est un spectacle permanent
   

IMG_7357.jpg


       IMG_7359.jpg
 














Une « petite « passerelle pour piéton
      IMG_7362.jpg
Surplombe rues et chantiers
    

IMG_7363.jpg




C’est un véritable labyrinthe de



 Elle nous amène jusqu’au terminal des ferrys
        IMG_7370.jpg
(7382) ou 7899              


Autre institution très utilisée par les habitants eux-même pour passer de l’île de HK au continent Kow Loon
    
       

IMG_7373.jpg


       IMG_7385.jpg











C


ôté continent, c’est le quartier chic, toutes les grandes marques de luxe françaises et étrangères sont réunies
       IMG_7388.jpg



Et on fait la queue pour pouvoir entrer!

A Hong-Kong, on ne connait pas la crise!
       

IMG_7389.jpg


Le capitaine est un peu inquiet et marche de plus en vite
         IMG_7401.jpg











 Moi je flânerais bien un peu plus


Mais cette ville trépidante ne prête pas à la flânerie    

 



   

IMG_7414.jpg


Les buildings sont innombrables et souvent de vrais œuvres d’art
       IMG_7408.jpg


       

IMG_7497.jpg


     IMG_7504.jpg

















et côtoient le quartier beaucoup plus populaire de Temple Street

      IMG_7436.jpg



Le capitaine est tenté par ces curieuses crevettes
     

IMG_7438.jpg


Des Varaus en Polynésie
   

IMG_7437.jpg


Délicieuses, pas faciles à décortiquer mais nous pouvons nous essuyer les mains à volonté
       IMG_7443.jpg
ambiance garantie
     

IMG_7444.jpg


     IMG_7447.jpg


Le capitaine se fait taxer par un moine, en échange de sa bénédiction, ce qui ne peut nuire à un ma      

IMG_7445.jpg




Nous avons encore du chemin à parcourir avant de rentrer à l’hôtel, la ville est tentaculaire et s’étend à l’infini.
Les taxis sillonnent la ville et sont peu chers.
Mais, surprise, ils sont tous occupés, et quand par chance nous en attrapons un, aucun ne parle anglais, et plutôt que se creuser la tête à essayer de nous comprendre, ils refusent de nous emmener!

Une passante fort aimable nous écrit sur un papier notre destination, en chinois, c’est le seul moyen de nous faire comprendre, mais c’est trop tard, nous avons changé de destination
      

IMG_7448.jpg


Les 2 orthographes sont toujours présentes sur les pancartes et heureusement, mais nous avons pensé, à tort, qu’après 156 ans d’occupation anglaise, tout le monde parlait anglais.
Pas du tout, en fait il n’apparait pratiquement plus d’européens, hormis les touristes, et l’anglais n’est pratiqué que par les commerçants (cela fait déjà pas mal de monde me direz-vous!)

Nous sommes réduits à refaire tout le trajet en bus, ferry (ça c’est incontournable), et de nuit, le spectacle est encore plus impressionnant.
      IMG_7454.jpg

  

IMG_7465.jpg



Il est 11 h du soir mais on fait toujours la queue chez « Apple »
      IMG_7470.jpg











Dans ces magasins suspendus
    

IMG_7467.jpg


Vision futuristes où nous ne savons plus très bien où se trouve la terre sous nos pieds


Ah, enfin notre tramway.

     IMG_7472.jpg
    

NIMG_7475.jpg


      IMG_7476.jpg
 Nous ne nous en lassons pas. C'est une véritable ballade à travers la ville.





Et une deuxième journée s’annonce, toute aussi industrieuse
        IMG_7487.jpg
   

IMG_7818.jpg



Le marché de Graham street, que l’on atteint par un interminable escalier roulant, le plus grand du monde, au moins une dizaine d’escaliers qui se suivent.
   

IMG_7531.jpg


La rue est tellement pentue qu’il vaut mieux la descendre que la remonter, d’où l’intêret de l’escalator. HK s’est construit sur les hauteurs environnantes

     IMG_7510.jpg











Enfin le marché
      IMG_7533.jpg
   

IMG_7513.jpg


      IMG_7514.jpg
      












Les pousses de soja sont équeutéés une à une! Un travail de chinois!
       IMG_7526.jpg
(7528)    

IMG_7528.jpg

 


Et de bizarres ingrédients, bien chinois eux aussi, miam!

( c'est une devinette, mais, désolée, je n'ai pas les réponses)


     IMG_7502.jpg
      

IMG_7503.jpg


     IMG_7585.jpg











 Prés du marché, un des derniers temples existant encore à HK, contraste saisissant avec la modernité environnante
      
   

IMG_7539.jpg


De nombreux fervents s’y pressent encore

 

IMG_7551.jpg


 

 


       IMG_7542.jpg
     

 


       IMG_7552.jpg

L’encens brûle en masse et l’air en devient presqu’irrespirable     

IMG_7557.jpg

 



Un  astrologue tient boutique à l’entrée du temple
      IMG_7560.jpg


Les vents de nos futures navigations nous seront-ils favorables ?


En attendant l'oracle, le capitaine se recueille dans son livre, non pas de prière, mais son guide touristique
        IMG_7564.jpg




Puis petite visite dans le quartier des antiquaires, dans le dernier vieux quartier chinois de Sheung Wan
       IMG_7568.jpg
  

IMG_7576.jpg

 


Et nous dénichons quelques œuvres d’art beaucoup plus récentes
       IMG_7574.jpg



et qui marque toute une époque, comme cette représentation de danse collective
       

IMG_7581.jpg


Nous évoquant un passé récent





HK est vraiment un contraste entre une « hyper modernité » luxueuse
      IMG_7647.jpg

    

IMG_7624.jpg


     IMG_7645.jpg













Et quelques rares vestiges d’un lointain passé
      IMG_7592.jpg

Comme  le tram du Mt Peak
     

IMG_7609.jpg



Qui nous emmène jusqu’au sommet de HK
     

IMG_7617.jpg



où nous attend un  panorama époustoufflant sur la ville

Vous n’échapperez pas à l’incontournable visite du  musée.
(       IMG_7431.jpg
(      

IMG_7428.jpg


Suivedz le guide
(      IMG_7425.jpg
    

IMG_7421.jpg


     IMG_7427.jpg


Où la fameuse guerre de l’opium nous est racontée avec force détails.
A cette époque les anglais achetaient la totalité de leur thé à la Chine qui exigeait d’être payée en or.
Pour avoir de l’or, les anglais ont vendu de l’opium aux chinois, qui, submergés par ce commerce empoisonné, se sont révolté en détruisant toutes les cargaisons d’opium que venaient livrer les anglais.

En représailles, les anglais ont attaqué la Chine, ce fut « la guerre de l’opium ».
Vainqueurs, ils ont obtenu de l’argent et la cession de l’île de Hong Kong  pour une durée de 99 ans.
Cette durée étant arrivée à terme en 2002, Hong Kong est redevenue chinoise, mais en conservant des statuts spécifiques qui lui permettent de fonctionner sur un mode démocratique occidentale..






Mais la nuit arrive vite, avec son grouillement qui s’accélère

      

IMG_7649.jpg


Et les files d’attentes qui s’allongent
       IMG_7654.jpg
    

IMG_7656.jpg






Mais aujourd’hui c’est la récompense du capitaine, la visite d’Aberdeen, le port de pêche de HK
      
    

IMG_7705.jpg


Et notre commandant est….. Une femme
               IMG_7672.jpg











De nombreux sampans, maintenant à moteur bien sûr, sillonnent le port en tous sens.
      IMG_7716.jpg
    

IMG_7770.jpg



Ils servent à l’occasion de taxi collectif
      IMG_7725.jpg
     

IMG_7776.jpg


Le port de pêche reste très actif
       IMG_7738.jpg
     

IMG_7784.jpg


La flotte n’est pas récente
     IMG_7740.jpg
    

 


     IMG_7737.jpg











Une partie du port est occupée par un véritable village sur l’eau
       IMG_7758.jpg 


      

 


         

IMG_7745.jpg


   
          IMG_7753.jpg
     

IMG_7766.jpg





Nous abordons le « Jumbo Floating restaurant », le restaurant flottant le plus célèbre de HK.
.       IMG_7720.jpg.
1° prix du plat,  200 euros, le capitaine rebrousse chemin tout de suite, juste le temps de prendre une photo
    

IMG_7790.jpg


Même peut-être une deuxième photo
       IMG_7794.jpg
Et retour à l’embarcadère
    

IMG_7795.jpg



Une immense criéé où les bateaux viennent décharger leur pêche.
     IMG_7801.jpg
      IMG_7808.jpg










Nous pataugeons entre les caisses remplies de poissons maintenus vivants dans l’eau de mer, fraicheur garantie
(     IMG_7805.jpg
   

IMG_7809.jpg


Ou d’autres spécimens fort curieux
     

IMG_7803.jpg



Un petit repos bien mérité après avoir vu tous ces travailleurs de la mer, et nous expérimentons une fois de plus la cuisine chinoise, qui n’est pas tout à fait du même goût que celle servie habituellement aux occidentaux
      IMG_7811.jpg
Le capitaine est surpris par son plat de « tripes », en fait nous n’avions pas remarqué que ce restaurant était spécialisé dans les tripes. Il faut dire que tout est écrit en caractères chinois.
Mais le capitaine ne fut pas le seul à être surpris lorsque l’on me servit dans un autre restaurant, la veille au soir, un sauté de poulet, jusque là tout va très bien, accompagné d’une appétissante et abondante garniture de poivrons rouges, qui , en réalité, étaient des piments rouges extrêmement relevé, et j’ai bien cru, les larmes aux yeux, ne jamais pouvoir éteindre l’incendie qui me calcinait.


Voilà; notre dernier jour s’achève
      IMG_7362.jpg
Nous n’avons plus qu’à rejoindre ce gigantesque aéroport
     

IMG_7833.jpg



Pour quitter cette ville démesurée, qui en un peu moins de 2 siècles a transformé un terrain vierge en une jungle épaisse de buildings futuristes et tentaculaires. Qui dit mieux!































.

Les commentaires sont fermés.