Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

22/03/2013

Nouvelle Zélande

      

IMG_5428.jpg

 

15 nov 2012. Atterrissage à Auckland. La vue d’avion nous fait déjà entrevoir ce qui nous attend.

Terre et mer, 2 éléments inséparables.

 

Les faubourgs d’Auckland en taxi nous plongent tout de suite dans un univers plus que british.

        IMG_5430.jpg

    

IMG_5432.jpg


Charmants cottages anglais, massifs fleuris, rosiers grimpants et pivoines

     

IMG_6912.jpg


Les Néo-Zélandais ont la réputation d’être encore  plus britishs  que les anglo-saxons!

 

Le cœur de la ville, quartier des affaires,  rassemble les buildings miroitants d’une métropole moderne.

     IMG_5451.jpg

    

IMG_5450.jpg


 

Quelques immeubles du XIX°s, et début du XX°

       IMG_5452.jpg

     

   

IMG_5442.jpg


Rares témoins de ce jeune pays.

 

       IMG_5433.jpg











Vue de notre chambre,   (au fond, très loin, un petit coin de mer qui ravit le capitaine)

 

Nous sommes à 2 pas de la plus grande artère commerciale d’Auckland, Queen street (ce qui ravit beaucoup moins le capitaine)

      IMG_5438.jpg











Noël approche

Et ici les vitrines sont animées par les célèbres moutons néo-zélandais (ne vous endormez pas)

   

IMG_5444.jpg


Presqu’aussi emblématiques que les Kiwis.

 

Et, bien sûr, ne pas oublier le nouveau mythe national à l‘affiche, vous l’aurez tout de suite deviné…..

      

IMG_5446.jpg


Le seigneur des anneaux.

 

 

Mais vite, vite, nous nous précipitons vers le cœur du cœur d’Auckland,  qui reste son mythe fondateur, le port et son histoire maritime,

   

IMG_5466.jpg


 ses innombrables marinas

      IMG_5477.jpg

     

IMG_5495.jpg


 

Et, couronnant le tout …..La coupe de l’América.

      IMG_5476.jpg

 

    

IMG_5463.jpg


         IMG_5470.jpg

  

 Avec pour super-héros national, Peter Blake,

      

IMG_5481.jpg


Son « Black  Magic »     avec lequel il a gagné la coupe en 1995

      IMG_5474.jpg











Et n’oublions pas….. ses…….chaussettes

   

IMG_5478.jpg


 

Rarement le capitaine fut aussi enthousiaste dans un musée.

 

Dans ce très beau musée maritime, les français seront largement à la place de….déshonneur avec l’affaire du « Rainbow warrior »

    

IMG_5483.jpg


 

Un peu plus tard nous parlerons pendant plus d’une heure avec un vieux monsieur néo-Z (enfin, c’est surtout lui qui nous parlera et nous tenterons de le comprendre, notre anglais revenant avec hésitations)  il évoquera ce triste épisode avec une gentille moquerie certes, mais qui nous fait percevoir à quel point les Néo-Z peuvent  être encore choqués par l’attitude de la France dans cette affaire, et par sa politique nucléaire.

Ce passé relativement récent, 1985, a marqué et marque encore visiblement les esprits.

 

 

Mais la pluie arrive le lendemain (la Nlle Z a un climat breton, aussi ne nous étonnons pas) et nous en profiterons pour passer l’après-midi dans le superbe musée de NZ.

La culture maori est à l’honneur,

    

IMG_5574.jpg


Dont le tatouage facial est une particularité, ainsi que ces fameux Tikis qui tirent la langue (ne me demandez pas pourquoi),

   

IMG_5522.jpg



Cette culture est étonnante par sa complexité

      IMG_5549.jpg


 













et son raffinement,

      IMG_5530.jpg

   

IMG_5531.jpg


La reconstitution de la case d’un chef donne un aperçu de la richesse des sculptures

       IMG_5542.jpg   

    










Se démarquant de loin de tout ce que l’on a pu voir en Océanie.

Il est dommage que cette culture ait pratiquement complètement disparu en Nlle Z, autant par les traces culturelles de la population maorie, que l’on ne distingue pratiquement plus, submergée par la culture anglo-saxonne dans tout le pays, que par la population asiatique à Auckland en particulier .

 

 

Il est vrai que les Maoris ont découvert la NZ il y a seulement 1000 ans, et c’est en 1840, alors que la France posait des jalons pour coloniser le sud du territoire,  que le traité de Waitangi, signé avec les chefs maoris,  confère à l’Angleterre la souveraineté sur la Nlle Zélande.

 En échange, les Maoris obtiennent certaines garanties sur la cession de leurs terres et leur participation à des décisions politiques. La Nlle Zélande ne sera donc pas française.

Et actuellement c’est toujours la reine d’Angleterre qui règne sur la Nlle Zélande  (bien que symboliquement maintenant, comme au Canada)

 

Après ce rapide tour d’histoire néo-zélandaise, et ce petit tour de la ville, il est temps de prendre en main le camping-car.

   

IMG_5583.jpg


Le capitaine a fière allure aux commandes de son nouveau vaisseau. Il est prêt pour la manœuvre qui va réclamer toute notre attention.

Conduite à gauche, levier de changement de vitesses à gauche, et clignotant à droite.

A chaque changement de direction, bien sûr, les essuie-glaces se mettront immanquablement en marche.

Priorité à droite, mais j’ai pris la résolution que tout le monde aurait la priorité.

Allez, c’est parti!  Nous démarrons d’Auckland pour emprunter la presque’île de Coromandel vers le Nord-ouest du pays.

Crispés sur le volant pour ce premier jour de conduite à l’anglaise, nous sommes stupéfaits par la beauté du paysage.

        IMG_5580.jpg

     

IMG_5581.jpg


      IMG_5609.jpg













Un mélange de montagnes vallonnées,

     

IMG_5586.jpg


 découpées par une côte jalonnée de rias à s’y perdre.

 

      IMG_5591.jpg

     

IMG_5618.jpg


Et…..des moutons, des moutons…..

     

IMG_5588.jpg


 

Le soir venu, soirée grand confort

Le capitaine prépare sa route du lendemain dans le carré.

     IMG_5595.jpg

 










Avant d’attaquer notre repas, la spécialité locale, de succulentes moules au format XXL Aussi succulentes que volumineuses!

         IMG_5601.jpg












Nous allons quitter la côte

    

IMG_5613.jpg


 pour descendre vers le Sud et le centre de l’île, une région volcanique très active, à Rotorua,

Un des rares centres où subsiste encore des traces de la culture Maori, mais rentabilisée au maximum pour le tourisme.

La Nlle Zélande a été la dernière île à être investie par les polynésiens, il y a environ 1000 ans, bien après  Tahiti, Hawaï et l’île de Pâques.

Actuellement la culture maori a presque disparu de la surface visible du pays (la langue maori, interdite autrefois, n‘est plus parlée à l‘heure actuelle), même si un regain d’intérêt semble apparaitre aujourd’hui., comme cette activité touristique  organisée autour de ce village Maori ,Whakarewarewa

     IMG_5645.jpg

   

IMG_5627.jpg


       IMG_5687.jpg















installé sur un site géothermique

     

IMG_5663.jpg


Les Maoris utilisaient déjà cette ressource pour leur usage quotidien, la cuisson des aliments

     IMG_5629.jpg











L’utilisation de l’eau chaude et le chauffage,

Nous suivrons les visites guidées, dont nous n‘abuserons pas, nous avons toujours des difficultés avec l‘accent néo-Z, 

et nous leur npréfèrerons les représentations de danses et hakas ( ne nous posant aucun problème de traduction)

   

IMG_5708a.jpg


    

IMG_5702.jpg


Ces danses évoquent tout à fait les danses polynésiennes aux accents mélodieux et lascifs (en comparaison avec toutes les danses mélanésiennes essentiellement guerrières et très primitives dans leur expression que nous avons pu voir en océanie, Fidji, Vanuatus)

 

Le Haka, dansé par les hommes est lui aussi une danse guerrière, mais très caractéristique par l’expression du visage.

Les yeux exorbités, la langue tirée,  le but etant  d’impressionner l’ennemi

      IMG_5683.jpg













Et qui cherchent plus maintenant à faire sourire qu’à faire peur.

 

 

Un peu plus au Sud encore, toute une région volcanique aux eaux thermales qui jaillissent à tout moment dans un déploiement de couleurs du aux différents composés chimiques., la zone thermale de Wai-O-Tapu.

 

     

IMG_5815.jpg


Un petit échassier, le « Pied Stilt », se promène les pieds dans le souffre à 100°C, cherchant sa nourriture sans souffrir aucune concurrence.

      IMG_5794.jpg

    

IMG_5785.jpg


      IMG_5808.jpg













Et bien sûr, un formidable geyser (provoqué à heure fixe avec une poignée de savon qu’il recrache avec dégoût!)

  

IMG_5750.jpg


 

Mais nous ne sommes pas au bout de nos merveilles au cours de cette journée, et nous allons aborder quelques 150 km toujours plus au Sud, le plus beau volcan, encore en activité, le Mont Ruapehu.

      IMG_5838.jpg


Ce volcan est sous constante surveillance, la dernière alerte date de 2007, avec coulée de lave et projections de boue, de nuit heureusement et il n’y aura pas de victimes, la région étant par ailleurs complètement déserte.

Vous aurez aussi bien sûr reconnu le sombre royaume de Mordor d’où Sauron dirige sa conquête de la terre du milieu.

   

IMG_5837.jpg


 

Je ne vous ferai pas l’injure de vous rappeler ces références cinématographiques.

 

 

Aujourd’hui randonnée dans le Tongariro National Park.

   IMG_5845.jpg









Nous parcourrons la « Taranaki Falls », une marche facile de 2 heures qui nous fait traverser le plateau volcanique et sa mer de Tussocks (touffes d‘herbes sèches caractéristiques de la NZ), et admirer une chute d’eau de 20m où ont été tournées certaines scènes du…… « Seigneur de anneaux » (vous aviez bien sûr deviné)


 

IMG_5866.jpg


     IMG_5858.jpg      











C’est une région très célèbre en NZ, située au centre de l’île où se trouvent rassemblés 3 volcans.

 

 

Depuis quelques jours, une alerte importante d’éruption du Tongariro a bloqué un grand nombre de randonnées et fait la une des journaux

    

IMG_5881.jpg


Tout le monde a les yeux rivés sur le volcan et ne parle que de l’incertitude des prévisions.

 

Le pays est très sensibilisé par les risques d’explosion .et de tremblement de terre.

Un peu plus au Sud, à Napier,  le 3 février 1931, le tremblement de terre le plus meurtrier et le plus destructif de l’histoire néo-Zélandaise, détruit complètement la ville et fait 256 morts et des milliers de blessés. L’histoire n’est pas si ancienne et le pays reste sous le choc.

 

Napier a été entièrement reconstruite dans les années 30 dans le style art-déco de l’époque, ce qui lui vaut un cachet particulier.

    IMG_5921.jpg

 

     

IMG_5925.jpg


 

 

Quelques moutons toujours plus au Sud

     IMG_5945.jpg












en  direction de Wellington, la capitale, nous retrouvons la mer, sur la côte ouest, une plage très à la mode

      IMG_5940.jpg









Mais visiblement peu fréquentée

   

IMG_5939.jpg


Malgré ses kms de plage à perte de vue.  

Il est vrai qu’elle est battue par les vents des 40° .   Brrrrr……

 

Le soir, nous retrouvons un de ces campings que j’affectionne particulièrement,  situés dans une réserve, dans un site magnifique en général, les campings-Doc. Pour seule installation sanitaire des WC, toujours impeccablement tenus, ces « campings » évoquent pour nous des mouillages forains dans un environnement remarquable et bénéficiant d‘un immense espace.

Le tout pour la modeste contribution de 6 dollars par personne, c’est-à-dire 4 euros, à déposer dans une enveloppe à l’entrée, il n’y a pas de gardien.

 

       IMG_5950.jpg

       

IMG_5948.jpg


      IMG_5953.jpg


 









Et le capitaine, fidèle au poste et toujours trés pris par les activités du bord

   

IMG_5956.jpg


 

 

Wellington, dernière étape de l’île Nord, et capitale de la Nlle Zélande, 200 000 habitants, ce qui est peu mais il nous semble que tous les habitants  doivent être tous sur les routes. La circulation se densifie, et nous sommes surpris depuis le début du voyage, par la densité apparente de la population. Nous nous attendions à un pays plutôt désert, or chaque ville que nous traversons est très étendue, trépidante comme un vrai centre commerciale, et la circulation est ininterrompue!!

 

Wellington ne déroge pas à cette impression,

     IMG_6041.jpg

 tout en restant une ville très agréable que nous avons beaucoup apprécié.






Avec sa grande marina (le capitaine ne me démentira pas)

   

IMG_6006.jpg


Une grande promenade très animée qui longe les quais

       IMG_6007.jpg

 

      

IMG_6036.jpg



 

Wellington a été  reconstruite, en 1840 après une grande inondation qui l’avait entièrement détruite. Elle s’est donc reconstruite sur les collines environnantes, toute en hauteur

      IMG_6031.jpg


Selon des plans établis à Londres, qui n’ont pas du tout tenu compte du fait que Wellington se trouvait entourée de montagnes.

D’où la complexité des rues et l’absurdité des  chemins particulièrement abrupts, à tel point que  certains habitants ont dû s’équiper de funiculaires privés!

Nous emprunterons le funiculaire que la ville avait finalement mis en service en 1902 pour faciliter le développement des quartiers en hauteur.

       IMG_5981.jpg

    

IMG_5986.jpg


 

Mais je ne commettrais pas l’erreur d’omettre  ce qui fait la gloire de Wellington! A l’affiche de tous les coins de rue

       IMG_5966.jpg

 














Vous l'aurez tous reconnu.....

Un écran géant passe en boucle tous les détails du tournage de…….., vous avez sûrement encore la réponse à cette devinette très facile

    

IMG_6034.jpg


 

 

Un parking en plein centre ville est aménagé en camping pour camping-car. Pas trés buccolique mais très pratique!

      IMG_6046.jpg











À 2 pas du ferry pour le lendemain,

   

IMG_6050.jpg


     IMG_6052.jpg


 Qui va nous emmener sur l’île Sud de NZ

       IMG_6068.jpg

    

IMG_6077.jpg


        IMG_6080.jpg











Brrrrr, les quarantièmes sont un peu frisquets!

    

IMG_6062.jpg

   

Quelques fermes d’élevage de moules

      IMG_6086.jpg


Le paysage est somptueux, nous défilons dans un des fjords verdoyants du Nord de l’île

 

      

IMG_6093.jpg


 

Une fois débarqués, nous empruntons la route qui longe la côte Est bordant des régions viticoles, sur fond de glacier

      IMG_6113.jpg












Le capitaine a toujours bon appétit

    

IMG_6111.jpg


Pourtant le danger guette.

Les Néo-Z sont anti-nucléaires mais pas écolos. Ils utilisent abondamment pesticides et engrais.

      IMG_6110.jpg

 

 

 












La route longe maintenant la mer, toujours bordée de montagnes enneigées. Les plages sont rudes

Et seules les otaries en profitent

 

       IMG_6156.jpg

    

IMG_6140.jpg


      IMG_6149.jpg

    

IMG_6157.jpg


 

Nous passons la nuit en bordure d’une grande plage de sable gris,  à Kaikoura, toujours sur la côte Ouest, et profitons d’un somptueux coucher de soleil

     

IMG_6184.jpg


Où 2 pêcheurs à la ligne se réchauffent au coin du feu.

      IMG_6183.jpg

 

 










Le lendemain nous commençons la traversée de l’île d’Ouest en Est, en franchissant de véritables « montagnes d’or », couvertes de genêts

     

IMG_6190.jpg


   

IMG_6193.jpg


Sur les 2 îles, nous admirerons tout le long des routes ces champs de genêts à profusion, faisant "presque" concurrence à la Bretagne.

     IMG_5871.jpg

    

IMG_5872.jpg


 

 

Mais aujourd’hui le soleil n’est pas au rendez-vous, nous traversons même des nuages qui nous empêchent d’apprécier à leur juste valeur des vallées entières recouvertes de lupins.

C’est le printemps et les fleurs abondent malgré tout dans ces paysages austères

      IMG_6214.jpg

    

 


 

Encore une nuit en camping « semi-sauvage », dans un de ces  sites magnifiques, en bordure d’un torrent, prés d’Artur Pass qui est en fait une station de sport d’hiver, à 990m d’altitude.

        IMG_6221.jpg



Bien protégés par un bouquet d’arbres, le capitaine veille à nous trouver un mouillage forain confortable et sûr.

    

IMG_6219.jpg


 

Nous craignions un peu le froid, mais non, le soleil est revenu.

M. et Mme canard viennent nous accueillir

      IMG_6227.jpg











Voisins un peu bruyants, mais nous sommes chez eux…..

Ainsi que chez M. Kea,

    

IMG_6231.jpg


 un perroquet brun de N-Z, un oiseau qui vole à peine, gros comme une poule, peu farouche, pour ne pas dire envahissant, un des oiseaux les plus intelligents

       IMG_6237.jpg












Dont la particularité est d’apprécier le caoutchouc des portières de voiture.

    

IMG_6248.jpg


 

 

Nous avons atteint maintenant la côte Ouest, exposée aux vents et battue par la mer de Tasman.

     

IMG_6316.jpg

     

La côte est parsemée d’écueils peu accueillants

      IMG_6261.jpg

    

IMG_6309.jpg


Les plages de gros galets sont jonchées de débris de troncs d’arbre

    

IMG_6265.jpg


Un petit piquenique s’impose sur une de ces plages riantes de N-Z

      IMG_6311.jpg













 Nos maillots de bain vont rester dans nos sacs de voyage. Brrrrr…..

Ces plages sont balayées par des vents et des courants qui les rendent très dangereuses.

 

J’ ai inconsidérément laissé un petit bout de cheville à l’air libre, proie convoitée des terribles « sand-flyes » que nous appelons aussi Nonos dans le Pacifique, et ici « Dracula« , c‘est tout dire.. Chacun y est plus ou moins sensible, moi je trainerai des démangeaisons jusqu’au sang pendant plusieurs jours. Décidément, le maillot de bain restera bien au fond de mon sac.

 

Mais nous voici arrivés aux « Pancakes », à Punakaiki.

      IMG_6282.jpg












 Des formations géologiques ainsi nommées pour leur ressemblance (avec beaucoup d’imagination) avec ce met fort apprécié des anglo-saxons

   

IMG_6285.jpg


Et des cormorans

    

IMG_6287.jpg


C’est aussi un site spectaculaire

    

IMG_6291.jpg


 

où la longue houle de la mer de Tasman s’engouffre bruyamment dans les cavités qu’elle a patiemment creusée.

 

    

IMG_6299.jpg


 

 

 

Encore un mouillage forain, au bord d’une plage « paradisiaque »

      IMG_6323.jpg











Le capitaine se sent un peu seul au monde

   

IMG_6324.jpg


Les galets sont superbes, on les croirait peints à la main

 

     IMG_6328.jpg













Mais le capitaine m’interdit formellement d’emmener la collection que j’avais patiemment  commencée.

 

Tant pis, je retourne au camion,  mais décidément ces campings-doc sont trés rustiques et j’hésite à profiter de tout le confort moderne de cette«  machine à laver écolo avec  essoreuse ».

   

IMG_6331.jpg


 

 

Aujourd’hui nous allons découvrir les 2 grands glaciers de Nlle Zélande, parmi les rares qui descendent jusqu’à hauteur de la mer.

Ceux-là ayant en plus une végétation sub-tropicale poussant à leur pied (fougères arborescentes…..)

Le Franz Josef en premier

       IMG_6348.jpg

      

IMG_6365.jpg

  

Ce glacier a bien sûr fondu et perdu du terrain depuis quelques dizaines d’années

      IMG_6349.jpg












Et, comme vous pouvez le constater sur la photo ci-dessous, la température se réchauffe!

     

IMG_6367.jpg


Evidemment nous ne sommes pas seuls à parcourir ce site et les camping-cars font les beaux jours de la NZ

   

IMG_6369.jpg


 

 

Autre glacier, le « Fox Glacier », son jumeau

    

   

IMG_6381.jpg

Ces glaciers ont la particularité d'être situé, non pas en altitude, mais au niveau de la mer.

 

La vallée est majestueuse.

    

IMG_6398.jpg


 

 

Cette région du sud-Ouest offre des points de vue magnifiques tout le long de la route

     IMG_6404.jpg



Nous franchissons un nombre incroyable de torrents et ruisseaux,

Et la côte nous offre même parfois des bleus presque polynésiens.

     

IMG_6409.jpg


Et nous ne manquons jamais de bois mort pour le BBQ

    

IMG_6410.jpg


       IMG_6413.jpg

 

 










Notre camping_doc  pour cette nuit.

 

       

IMG_6427.jpg


Pas mal, la vue que nous avons du camion!

 

 

 

Toujours pour la modique somme de 12 dollars, soit 7 euros. Qui dit mieux!

La formule permet d’éviter le camping sauvage, qui n’est pas vraiment interdit en NZ, mais on trouve partout des panneaux indiquant qu’il est interdit aux camping-cars de passer la nuit.

Il est vrai que le nombre de camping-cars en NZ est impressionnant. C’est une véritable institution!

 

 

 

 

 

Nous longeons toujours la côte Ouest , entre lagunes,

      IMG_6447.jpg

    

IMG_6440.jpg


 

 

Et plages balayées par le vent et la houle du large

       IMG_6436.jpg

 

Où s’échouent toujours ces carcasses pathétiques d’arbres déchiquetés

    

IMG_6439.jpg


 

Les ponts défilent sans arrêt, enjambant à l’infini les torrents qui dévalent la montagne

     IMG_6459.jpg












Par mesure d’économie je suppose, tant ils sont nombreux, ils sont à une seule voie, avec un sens prioritaire spécifié à chaque pont.

 

Nous quittons à nouveau la côte pour rentrer dans les chaines de montagnes, les Alpes du Sud, à l’intérieur de l’île, en empruntant la magnifique route entre Haast et Wanaka.

De nombreuses petites randonnées

    

IMG_6466.jpg


 nous font découvrir les points remarquables

comme ces « blue pools »

   

IMG_6474.jpg


 

dont la couleur est due à la pureté de l’eau et à sa température particulièrement fraiche.

Tout est aménagé avec un grand soin pour ces randonnées, escaliers en bois, petits ponts, le touriste est chouchouté.

  

IMG_6473.jpg


Et j’apporterai ma modeste contribution aux nombreux cairns jalonnant la route

     IMG_6478.jpg

   

IMG_6479.jpg


 

Mais nous sommes passés maintenant sur le versant Est des montagnes qui changent totalement d‘aspect.

Des luxuriantes forêts  subtropicales nous passons aux zones arides et peuplées de moutons.

La haute chaine de montagnes à l’ouest du pays arrêtent systématiquement tous les vents d’Ouest dominant, déchargeant toute la pluie du côté Ouest et ne laissant rien passer à l’Est.

 

    

IMG_6493.jpg


 

Nous nous approchons de plus en plus de la chaine de montagne qui se trouve à l’exrême sud de l’île, les Alpes du Sud.

Les montagnes se couvrent de neige à Queenstown

 

 


     Et nous sommes toujours éblouis par le panorama, en bordure du lac où nous allons passer la nuit.

     

IMG_6503.jpg


   

IMG_6506.jpg


 

Les nuits sont de plus en plus fraiches et nous accumulons les polaires. Heureusement nous avons une botte secrète pour nous réchauffer ( qui n’est pas celle que vous croyez)

       IMG_6507.jpg











Remarquez l’air ravi du capitaine.

 

La route suit toujours ce long lac Xakahipu

   

IMG_6520.jpg


Et après un petit arrêt à Te Anau, dans un « vrai » camping qui nous permet un grand nettoyage général, douche, lessive, ravitaillement pour plusieurs jours car nous allons rester plusieurs  jours dans la vallée de Milford Sound, une des plus belles routes de NZ.

Actuellement elle est coupée par un éboulement et nous devrons attendre 3 jours avant qu’elle ne soit déblayée.

Nous en profiterons pour trainer un peu dans cette magnifique vallée de Milford Sound, qui nous amènera à l'extrême sud de l'île, là où s'alignent les fjords réputés de NZ.

 

    

IMG_6527.jpg


Après les genêts qui couvrent les montagnes d’or, ce sont maintenant les lupins qui envahissent la vallée

     IMG_6533.jpg

    

IMG_6542.jpg


Le soir nous mouillons notre ancre prés d’un torrent, à Deer Flat Park,

     IMG_6543.jpg

 

 

Le camping-car est  noyé dans les lupins

    

IMG_6545.jpg


 

 

 

Aujourd’hui nous entrons dans la « forêt enchantée », c’est ainsi que je l’ai nommée,

   

Le capitaine n’ayant pas d’avis sur cette importante question, l’appellation de cette forêt, manquant parait-il d’éléments scientifiques pour en décider.

Le capitaine a bien des qualités mais il n’est décidément pas un poète.

       IMG_6564.jpg

 











Donc, pour vous décrire ma forêt enchantée, imaginez une forêt sous la neige et remplacez la neige par de la mousse, bien verte et bien drue

 

    

IMG_6562.jpg


De toutes formes

     IMG_6560.jpg

    

IMG_6577.jpg


Et de toute couleur

 

      IMG_6586.jpg

 

 

 









Après cette grande balade verte

   

IMG_6598.jpg


 

Nous plantons notre igloo dans un camping-doc

     IMG_6624.jpg











Nous sommes toujours dans la vallée du Milford Sound, au bord du Lake Gunn

   

IMG_6617.jpg


 

Bon d’accord, il ne fait pas vraiment chaud, chaud,

   

IMG_6625.jpg


Nos voisins plus sportifs se gèlent un peu, et nous les plaignons surtout quand la pluie se met à tomber!

 

Nous reprenons la route de la vallée de Milford le lendemain matin sous un ciel incertain.

      IMG_6630.jpg











Les Fjords du sud de la NZ sont la 2° région au monde où il pleut le plus!

     

IMG_6632.jpg


    

IMG_6634.jpg


Mais qui a le premier prix? (devinette)

 

 

Nous voici arrivés au Milford Sound, l’organisation des différents bateaux qui proposent la visite de ce fjord, est irréprochable.

   

IMG_6645.jpg


 

Le mont Peak, , 1695m domine tous les autres pics

      IMG_6648.jpg

      

 Seuls deux de ces nombreux fjords situés à l'extrême sud de la NZ sont accessibles. Les autres restent complètement préservés et aucun bateau ne se risque dans ces latitudes australes.

 

Les cascades gorgées d’eau déversent des flots impressionnants

     IMG_6652.jpg     

    

 

 









Le capitaine et son mousse sont très contents mais bien emmitouflés

     

IMG_6667.jpg


La brume revient par moment, mais ne sommes nous pas au royaume des monts brumeux! (réf. à….)

     IMG_6674.jpg

    

 

Ah, de la compagnie! Les starlettes, blasées,  restent complètement indifférentes à leur public

      IMG_6694.jpg

    

IMG_6695.jpg


Une petite douche en passant

   

IMG_6738.jpg


Et le soleil est à nouveau au rendez-vous

    

L’environnement est tellement grandiose que nous apercevons à peine les autres bateaux

   

IMG_6726.jpg


 

Le petit tour est maintenant terminé

Heureusement, le capitaine ne semble pas attiré par l’envie de naviguer dans ces fjords sauvages!

     

IMG_6745.jpg


 

Un huitrier pie, lui, a trouvé le site idéale pour s’établir

       IMG_6754.jpg

Jamais tranquille sur ma vieille branche!

    

IMG_6758.jpg


Ah, j’en profite pour vous présenter le « Flax »

       IMG_6762.jpg

plante emblématique de la Nlle Zélande, s’apparentant au chanvre, et dont la fibre a la particularité d’être si solide que l’on ne peut la casser. Le capitaine a testé, et, convaincu, va peut-être en faire des cordages…..

 

Un peu plus loin, un quai avec quelques bateaux de pêche à la langouste

      

IMG_6772.jpg


Brrrr…..!

 

 

Une suite de paysages splendides et austères

      

IMG_6783.jpg


Ici, c’est la haute montagne à hauteur de la mer

 

      IMG_6803.jpg


 

 

Nous reprenons la route, route et montagne se confondent sans cesse à l’horizon

    

IMG_6815.jpg


C’était la route des glaciers, utilisée par les Maoris

     IMG_6808.jpg











Pour se procurer une pierre très proche de la jade, le Pounamu, dont-ils faisaient des outils et des bijoux après un long travail de polissage.

Mais les Maoris eux-mêmes ne se sont jamais installés dans ces vallées trop froides.et infestées de sand-flyes

J’ai laissé un petit bout de main dépasser, les démangeaisons commencent à gagner inexorablement. Fichues bestioles…..Heureusement il n’y en a pas partout.

 

 

La vallée du Milford, c’est la NZ telle que nous la rêvions!

 

   

IMG_6829.jpg


    IMG_6830.jpg

 












Cap surDunedin, une des villes les plus au sud de la NZ

Tiens, des moutons!

   

IMG_6835.jpg


La route défile, aride sur cette partie Est du pays

Des red Tussocks, ces herbes caractéristiques que l’on retrouve partout en NZ

     

IMG_6841.jpg


 

Tiens, des moutons! (et ne vous endormez pas)

       IMG_6855.jpg

 

IMG_6853.jpg


 

« Ah, enfin la mer! » s’exclame le capitaine

 

      IMG_6876.jpg

  

IMG_6877.jpg


Un peu frisquet quand même la balade sur la plage le soir pour digérer

      

IMG_6883.jpg


 

 

 

Nous continuons vers le Nord sur la presque’île d’Otago, aux petits hangars à bateaux

      IMG_6917.jpg

   

IMG_6925.jpg


Tiens des moutons!

      IMG_6934.jpg

 











Après une longue marche, nous atteignons une plage où nous devions trouver une colonie d’otarie

   

IMG_6938.jpg


Mais, deception, même pas un pingouin!

 

Bon, la balade est super comme d’habitude

     IMG_6945.jpg


Les genêts embaument

     

IMG_6946.jpg


Tiens des moutons!

       IMG_6951.jpg

 













La péninsule d’Otago est en fait une région vallonnée et bordée de marais, assez sauvage bien que proche de Dunedin.

    

IMG_6960.jpg


Riche de nombreux oiseaux, dont une spatule (que je n’ai pas eu le temps de photographier)

Et de………

      IMG_6980.jpg

 











Mais on peut aussi grimper sur les hauteurs par de petites routes qui sont plutôt des pistes,

 

     

IMG_6990.jpg


 

 sur une balade ensoleillée et une vue à couper le souffle

    IMG_6993.jpg

  

IMG_7012.jpg


Un vrai bleu lagon! Ou bleu…..glacier plutôt!

Toujours pas de pingouin, mais…….

      IMG_7003.jpg

  

IMG_6999.jpg


 

 

 

 

 

Et au bout de la péninsule, face au large, nous aurons la chance de voir voler 2 albatros  (ne cherchez pas ils ne sont pas sur la photo)

    

Le capitaine est ravi.

 

 

Nous remontons toujours un peu plus au Nord, le long de la côte Est, vers Oamaru.

Tiens, des…….

 

     IMG_7019.jpg

Mais non pas des moutons, des…….otaries. 

Bravo pour ceux qui suivent!

 

Sur une petite côte riante

    

IMG_7026.jpg


Aprés une longue marche sur la plage battue par les vents

    

IMG_7029.jpg


qui nous amène jusqu’à une particularité que je vous laisse deviner

     IMG_7049.jpg

a-  un horrible ptérodactyle essayant de sortir de son œuf, photographié par sa maman

b- Naissance d’une sirène

c- essai du dernier fauteuil de Philippe Stark

 

aucune n’est la bonne réponse, il s’agit d’une particularité géologique qui s’est formée il y a des centaines de milliers d’années, semblable à la formation des perles. Un minéral (le calcite) s’accumule autour de certains débris de coquillages et de végétaux, formant des noyaux de plus en plus gros.

 

   

IMG_7042.jpg


    IMG_7047.jpg

 

 









L’architecture des maisons surprend parfois

     IMG_7053.jpg











Une église transformée en maison

 

 

      

IMG_7054.jpg


Un château-fort transformé en église….

 

      IMG_7069.jpg











Et dans le cas ci-dessus, je vous laisse libre d’une définition

 

 

 

Nous empruntons une des plus belles vallées de NZ sous la pluie, la vallée du Mt Cook.

     

IMG_7081.jpg


 

Ici aussi, un jour sur 2 sera un jour de pluie.

 

    

IMG_7082.jpg


     

Outre le Mt Cook qui culmine à 3754 m, le plus haut sommet de NZ,

Pas moins de 72 glaciers sont recensés dans ce seul park du Mt Cook. Brrrrr…

     IMG_7088.jpg

Démarrage matinal pour une randonnée jusqu’au pied du glacier du Mt Cook.

   

IMG_7100.jpg


 

Nous approchons pas à pas des sommets enneigés,

    

IMG_7106.jpg


    

IMG_7115.jpg


 et par intervalles, des craquements sinistres suivis d’avalanches se font entendre au loin

        

       IMG_7150.jpg

 

Nous y sommes

   

IMG_7119.jpg


   

IMG_7129.jpg


Le glacier affleure le lac

    IMG_7121.jpg

Et les « icebergs » flottent de ci de là

  

IMG_7120.jpg


Nous redescendons en croisant beaucoup de monde, nous avons bien fait de nous lever tôt.

 

C’est le seul camping du site et j’ai compté 49 camping-cars et voitures stationnées.

      IMG_7183.jpg











Le problème en NZ, et nous en prenons de plus en plus conscience, c’est que le pays est petit, là je ne vous apprend rien.

Ce petit pays présente quelques sites remarquables, c’est vrai, mais ces sites ne sont pas si nombreux, et tous les touristes se concentrent sur ces quelques points bien connus.

De plus, sur chaque site, comme par exemple au Mt Cook, il n’y a que 3 randonnées, disons accessibles pour la plupart des gens, c’est-à-dire qui ne nécessite pas plusieurs jours de marche avec nuit en refuge.

Faites le compte…..Or c’est ici le grand centre de montagne et de l’alpinisme NZ.

De plus même si les paysages sont magnifiques, ce sont des sites de montagne que nous connaissons bien en France, avec une infinité d’options de randonnées,  dont chacune beaucoup moins fréquentées .

 

C’était le quart d’heure critique,  mais il faut le dire aussi.

 

 

 

Ce qui ne nous empêche pas de parcourir les 4 randonnées, à une heure de plus en plus matinale

 

     

IMG_7189.jpg


longeant les grandes vallées glaciaires au relief austère

     IMG_7191.jpg












Nous repartons en laissant derrière nous ces nombreux sommets enneigés

 

     IMG_7204.jpg

   

IMG_7207.jpg


En longeant le lac Pukaki, aux eaux turquoises

   

IMG_7211.jpg


 

Et le lac Tekapo, aux eaux non moins turquoises

    IMG_7224.jpg



Et surtout nous retrouvons la profusion de lupins, aux bord des routes et autour des lacs, c’est un véritable enchantement

    

IMG_7231.jpg


      IMG_7233.jpg

 











Cette route qui va nous faire atteindre la dernière étape de notre voyage, Christchurch.

Elle nous offrira encore quelques beaux panoramas.

    

 


 

Christchurch, prés de 400.000 habitants, présente tous les aspects d’une petite ville de province très tranquille. Larges avenues très arborées,

 

 peu d’immeubles,  un mélange de style

   

IMG_7282.jpg


Qui reste quand même typiquement anglais

      IMG_7280.jpg

   

IMG_7251.jpg


 

Et pourtant cette paisible ville a connu en 2010 un terrible tremblement de terre qui a secoué tout le centre, et fait 235 morts.

Partout des barrières limitent les périmètres les plus touchés.

 

     IMG_7289.jpg

   

IMG_7306.jpg


Les blessures restent encore très visibles      IMG_7293.jpg

 

 

Ce quartier très commerçant du centre ville a été tant bien que mal reconstitué de façon ingénieuse avec des containers très colorés, empilés les uns sur les autres

 

    

IMG_7310.jpg


 

 

 

Nous pensions rester un moment pour visiter les différents sites intéressants de la ville, or c’est tout le centre qui a été touché. La cathédrale, que nous n’apercevrons même pas, le musée d’art, en pleine réfection, etc…

  

IMG_7317.jpg


 

 

 

Seul le musée de la ville reste accessible,  un musée qui rassemble de nombreux éléments intéressants sur les expéditions polaires, dont celle de Shackleton‘s en 1910 qui, le premier a traversé le pôle sud.

    IMG_7258.jpg

 











Christchurch étant encore à l’heure actuelle le point de départ de toutes les expéditions vers le pôle Sud.

 

Le capitaine serait-il intéressé par une prochaine équipée dans le grand sud?

   

IMG_7259.jpg


Ce sera sans moi!!!

 

Je préfère le vélocipède

      IMG_7318.jpg

 












Quant à nous, notre petite équipée  dans le grand Sud prend fin maintenant. Nous rendons demain le camping-car qui a été le moyen de transport idéal pour la NZ. Le pays est hyper organisé pour l’accueil des touristes et nous avons particulièrement apprécié les campings doc qui nous permettent de camper en pleine nature dans les plus beaux sites, sachant que même si le camping sauvage n’est pas formellement interdit, il n’est autorisé nulle part. Cherchez la différence.

 

Nous nous attendions à un pays presque désert, la densité est de 6 habitant/km2 dans l‘île du Sud (109 h/km2 en France), et nous avons été surpris par le monde rencontré partout, alors que nous étions dans une période hors saison, sans compter les moutons!

 

Beaucoup de monde sur les sites, mais aussi beaucoup de voitures sur les routes qui s’avèrent très dangereuses , la limitation étant de 100 Km/h, ce qui est beaucoup trop rapide pour ce type de route à voie unique et le plus souvent très étroite.

 

Je roule lentement  c’est vrai, mais nous étions sans arrêt doublés sur ces petites routes par des cars de tourisme, des semi-remorques et j’en passe!

 

Nous avons eu d’ailleurs la frayeur de notre vie en nous trouvant dans un virage, face à 4X4 qui a perdu le contrôle de son véhicule et a carrément, devant nous,  fait 2 tonneaux au milieu de la route avant de s’écraser dans le fossé!

Il s’en est sorti indemne, et nous aussi, mais quelle frayeur!

 

 

 

 

Nous pouvons regretter également que la culture Maorie ait complètement disparu, largement remplacée par une culture anglo-saxonne consumériste qui n’a d’écologiste que sa réputation.


 

Mais la NZ reste un pays magnifique, de beaux panoramas, et nous garderons en mémoire une profusion d' images de cette  nature splendide.

 

IMG_7231.jpg


 

 

 

 

Commentaires

Je n'imaginais pas que la NZ était si froide. Surtout que Christchurch se situe à l'exact opposée de Nantes.

PS : c'est marrant parceque Dunedin est également le nom d'une région...de la Terre du Milieu (Seigneur des Anneaux).

Écrit par : Christophe | 21/04/2013

Les commentaires sont fermés.