Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

03/04/2009

St Martin - St Eustache - Pointe à Pitre

Jeudi 26 Mars :

IMG_0943.jpg

 

 

 

Une fois de plus un fort vent et surtout une forte houle de Nord étant annoncés, nous préférons rentrer à nouveau dans le lagon de Marigot.

 

Vendredi 27 Mars :    Après le départ de nos amis, Réginald et Françoise, nous reprenons tout de suite le « travail ».  St Marin étant un port franc, tout y est détaxé, aussi entreprenons nous des frais que nous avions repoussé jusque là.

IMG_0937.jpg

 

 

 

 Je ne parle évidemment pas des nombreuses boutiques de bijoux et vêtements de luxe qui bordent la marina, mais du shipchandler qui va nous permettre de changer notre chaine d’ancre, complètement rouillée dans les eaux de l’Amazone.

L’opération va s’avérer assez sale, la baille à mouillage et le bout étant imprégnés de rouille vont nécessiter un grand nettoyage.

IMG_0940.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Cela va nous permettre de changer nos 45m de chaine qui étaient un peu justes pour 60m, plus confortables dans certains mouillages.

Nous ferons cadeau de notre chaine rouillée à un chantier voisin

IMG_0936.jpg

 

 

 

qui nous dit s’en servir pour la pêche, en constituant ainsi des RCP, récifs de concentration de poissons. Le tas de chaine est jeté à la mer pour former une sorte de « nichoir » à poissons, relié à un bout à la surface, repérable par une bouée. Il suffit ensuite de ramasser dans cette zone les poissons au filet. Ils utilisent la même technique avec des vieux moteurs usagers ou tout autre élément en fer dont les poissons sont amateurs.

Alain se souvient en effet qu’en plongeant au large de St Martin pour dégager les bouées et le filet pris dans l’hélice, il avait étonné d’être entouré de bans de petits poissons.

 

 

Dans la série des frais indispensables, notre vieux moteur d’annexe a la bonne idée de donner des signes de faiblesse justement dans notre mouillage de St Martin. Les prix HT y sont très attractifs, et nous pouvons choisir ici un moteur 2 temps. Les moteurs 2 temps ne sont plus en vente en France, mais ils sont, parait-il,  beaucoup plus fiables que les 4 temps.

Nous optons pour exactement le même modèle que notre ancien moteur, un Mercury 5 ch qui nous donnait toute satisfaction et que nous garderons en secours après l’avoir fait réviser.

 

J’essaye de convaincre le capitaine de l’attrait des prix HT des bagues, colliers, voire parfums, mais rien n’y fait, les caisses sont vides !

 

Dimanche 29 Mars :  

IMG_0950.jpg

 

 

 

Après avoir attendu 2 jours qu’un fort vent et une grosse houle de Nord s’atténuent, nous franchissons tôt le matin, le pont levant du lagon de Marigot, direction l’île de St Eustache, ou Statia., 45 miles à l’O-SO.

Nous faisons l’impasse sur Saba, que nous ne connaissons pourtant pas, mais Saba est une île toute ronde, sans protection et la forte houle risque de rendre le mouillage intenable.

Nous reprenons le large sous voile réduite et dans une mer encore bien formée.

IMG_0953.jpg

 

 

St Eustache est une île surprenante sous bien des aspects. A l’opposé de St Martin, elle est à l’écart du tourisme. Ici aucun paquebot ne vient accoster.

Il est vrai que le complexe pétrolier sur la côte ouest n’est pas du meilleur effet.

IMG_0967.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Mais c’est une île qui gagne à être connue. Malgré ce grand dock pétrolier toute l’île est une réserve naturelle protégée, qui semble être le paradis des passionnés de plongée.

IMG_0992.jpg

 

 

Toutes les infrastructures hôtelières leur sont consacrées.

IMG_0990.jpg

 

 

La seule agglomération de l’île est divisée en une ville haute, et une ville basse

IMG_0973.jpg

 

 

La ville basse étant principalement des ruines dues aux assauts successifs de la mer et des cyclones.

IMG_0988.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

IMG_0993.jpg

 

 

Dans la partie haute, le fort Oranje a été particulièrement bien restauré.

IMG_0998.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

IMG_1001.jpg

 

 

Comme beaucoup d’îles aux Antilles, elle fut occupée successivement par les anglais et les français dés 1630. Puis elle fut colonisée par des juifs hollandais qui construisirent ce fort et dont le traité d’Utrecht leur attribua définitivement la possession.

On peut encore voir les ruines de la synagogue en cours de restauration (il reste encore du travail à faire !)

IMG_1009.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

IMG_1011.jpg

 

 

Ce port franc devint l’un des plus actifs des Caraïbes. La richesse de ses habitants au XVIII°s lui valut le surnom de «  Roche d’Or » Statia fut la première île a saluer de ses canons , le 16 Novembre 1776, peu après la proclamation de l’indépendance de l’Amérique, le jeune pavillon d’un vaisseau américain.  Mal lui en a pris, en 1781, l’amiral anglais Rodney vengea ce qu’il considérait comme un affront à l’Angleterre et pilla complètement l’île.

Ce fut le début de son déclin et elle ne s’en remit jamais.

Administrativement elle est reliée à St Maarten et survit de ses cultures et un peu de tourisme.

 

Nous sommes séduits par son charme

IMG_0985.jpg

 

 

Et son côté rustique

IMG_0981.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

IMG_1022.jpg

 

 

Arrêt au bar de la côte , c’est l’heure du Tipunch

IMG_1017.jpg

 

 

Mardi 31 Mars :  à nouveau les îles défilent, semblables les unes aux autres, chapeautées de leur plumet de nuages.

St Kitts

IMG_0006.jpg

 

 Nevis

 

IMG_0008.jpg

 

 

Où nous nous arrêtons pour la nuit, et nous repartons tôt le matin dans un ciel gris et bas

IMG_0020.jpg

 

 

 pour être cueillis par un bon vent de 25 nds « dans le nez », 2 ris dans la voile, et une grosse mer hachée,  qui n’étaient pas du tout prévus au programme.

 

Montserrat est en vue, nous hésitons à nous y arrêter craignant que l’abri au Nord de l’île ne soit pas suffisant. L’ancienne capitale, Plymouth, ayant été complètement détruite par la dernière éruption volcanique, constituait un très bon abri mais est maintenant interdite d’accès.

Heureusement le soleil réapparait et, même si le vent ne mollit pas,  nous nous approchons pour découvrir une côte au Nord plutôt abritée.

La première impression, à Little Bay, n’est pas vraiment encourageante

IMG_0048.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Mais nous découvrons un peu plus loin une ravissante baie, « Rendez-vous Bay », qui nous séduit par sa plage déserte, c’est la seule plage de l’île, et ses hautes falaises qui abritent des colonies de pailles-en-queue.

Il est 14h et nous piquons un petit plongeon réparateur dans ces eaux turquoises

IMG_0053.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

IMG_0060.jpg

 

 

 

Mercredi 1° Avril :

 

7h du matin .Quand nous naviguons dans des conditions un peu difficiles nous écopons de l’eau de mer dans les fonds. D’où vient-elle ? Mystère. Vous pourrez noter par la même occasion la propreté des fonds.

IMG_0068.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Nous attaquons Montserrat par sa face Nord.

IMG_0081.jpg

 

 

Les fumerolles sont bien visibles, le volcan est toujours aussi actif.

.IMG_0107.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

IMG_0108.jpg

 

 

 

 

Jeudi 2 Avril :     

IMG_0123.jpg

 

 

Un arrêt pour la nuit à Rivière Sens en Guadeloupe,

IMG_0122.jpg

 

 

puis direction Pointe-a-Pitre où nous avons rendez-vous samedi avec nos amis Nadine et Jean pour 15 jours de croisière.

Espèrons que le temps s’améliorera, nous faisons route au prés, dans des grains et un horizon bouché.

Arrivée à Pointe-à-Pitre où nous retrouvons au ponton des amis de Nantes qui ont participé à La transquadrasolo et qui rentrent leur bateau en France. Quelques apéros en perspective pour nous raconter nos aventures.

 

 

Les commentaires sont fermés.