Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

27/03/2009

Les Iles Vierges

Samedi 7 Mars :    Arrivée à bord de nos amis bretons, bien emmitouflés.

.Pas de chance, un coup de vent de Nord est annoncé pour les 3 jours à venir. Une importante régate annuelle, l’Heineken Regata, tout un programme, qui rassemble plus de 200 bateaux, a du être annulée. Les 2 marinas de Marigot sont pleines à craquer, et nous allons nous réfugier en posant notre ancre dans le lagon, dont l’entrée est fermée par un pont routier.

IMG_0313.jpg

 

 

Nous profitons de cet arrêt forcé pour, comme d’habitude louer une voiture et explorer cette petite île coupée en 2 par la frontière franco hollandaise.

Alain se bat systématiquement avec la clé antivol de la voiture, qui à chaque ouverture pousse des hurlements incontrôlables,

IMG_0320.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

jusquà ce que, au bout de 2 jours, une bonne âme, compatissante ou excédée, vienne à notre secours pour nous expliquer en détail la manipulation de l’engin.

Notre capitaine est décidément plus à l’aise en bateau qu’en voiture.

 

Même si l’ile présente de très belles côtes,

IMG_0330.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

IMG_0319.jpg

 

 

IMG_0340.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Certaines plages sont très orientées vers le tourisme, mais nous sommes étonnés de la désaffection de tous ces sites.          .

IMG_0347.jpg

 

 

Comme ces infrastructures hôtelières somptueuses dans la très jolie marina de l’anse Marcel

IMG_0346.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

IMG_0344.jpg

 

 

 

Où de nombreux hôtels et appartements sont vides et même abandonnés. Peut-être y-a-t-il eu un peu trop de défiscalisation durant les temps florissants?

 

 

Lundi 9 Mars :    une sortie du lagon un peu délicate, le vent soufflant toujours à 15-20 nds, nous nous sommes échoués prés d’un bateau au mouillage qui, très gentiment a du pousser notre étrave avec son annexe, moi sautant à son bord pour déborder de toute mes forces notre bateau dont la ferrure d’étrave menaçait son franc-bord. Heureusement les fonds sont très vaseux et nous avons pu nous déséchouer assez facilement.

 

IMG_0314.jpg

 

Nous passerons la nuit dans l’avant-port à l’extérieur de Marigot, un peu brassé par le vent, mais nous voulons partir à 4h du matin le lendemain pour parcourir les 80 miles qui nous séparent des îles Vierges et arriver de jour.

IMG_0308.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Mardi 10 Mars :   Une étape très agréable grâce à un petit vent d’est de 15 nds nous amenant en douceur jusqu’à St Thomas à l’île de Gorda. C’est la première fois depuis 4 mois que nous avons des conditions aussi confortables..

IMG_0385.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

IMG_0384.jpg

 

 

1h30 de papiers à remplir à la douane et à l’immigration, les îles vierges Britanniques ne plaisantent pas avec leurs formulaires de renseignements qui se succèdent sans fin.

 

Nous venons d’entamer notre dernière bouteille de gaz et nous avons une adresse où il semble possible de les remplir. Manque de chance le gaz était du propane et non du butane, nous devrons poursuivre plus tard nos recherches. Apparemment nous trouvons beaucoup plus facilement du propane que du butane à l’étranger.

Heureusement le bord a d’autres carburants que notre capitaine ne manque pas de tester.

IMG_0359.jpg

 

 

 

Mercredi 11 Mars :   nous changeons vite de mouillage car celui de St Thomas est très rouleur et nous repartons vers le nord dans la baie de Sound Gorda , un superbe site entouré de nombreuses îles et protégé par une barrière de corail.

IMG_0403.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

IMG_0402.jpg

 

IMG_0414.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

IMG_0407.jpg

 

 

Des petites marinas, comme celle de Leverick Bay

IMG_0422.jpg

 

 

aux  maisons pimpantes , colorées, aux jardins anglais fleuris

IMG_0426.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

IMG_0425.jpg

 

 

Sans oublier l’humour également anglais

IMG_0424.jpg

 

 

Hôpital, pompier, et prison

Fermé pour cause de pêche

 

D’autres plages

IMG_0438.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

IMG_0496.jpg

 

 

Et  d’autres marinas, aux allées peignées

IMG_0447.jpg

 

 

Aux parterres soignés

IMG_0455.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Et aux bancs parfois à la vue limitée

IMG_0454.jpg

 

 

 

 

Samedi 14 Mars :    Peter Island, une petite île au sud de la plus grande île des Vierges Britanniques, Tortola. 3 petites baies se succèdent, laquelle choisir ? Petit à petit nous prenons la mesure de la variété des îles et du nombre incalculable de petites criques dans cet archipel.

Nous ne sommes pas les seuls à apprécier et  sommes surpris par la densité des bateaux qui y naviguent, tous plus grands et luxueux les uns que les autres. Nous ne sommes pas loin des USA et la crise ne semble pas avoir touché encore ce coin de paradis.

IMG_0597.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

IMG_0600.jpg

 

 

 

Nous évitons la jolie petite marina de Peter Island où l’appontement est facturé 20$  de l’heure.

IMG_0513.jpg

 

 

Le travelfift n’est pourtant pas à la hauteur

IMG_0510.jpg

 

 

 Le coût de la vie est encore plus élevé que dans le reste des Antilles, même s’il reste là aussi quelques laisser pour compte.

IMG_0522.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

IMG_0521.jpg

 

 

 

Dimanche 15 Mars :   Norman Island, arrêt incontournable. Une grotte à visiter en plongée masque-tuba où la légende rapporte qu’elle aurait été la cache de trésors de pirates.

IMG_0530.jpg

 

 

En effet, au XVIII°s, les îles Vierges devinrent un repaire de choix pour les flibustiers, en majorité des anglais, mais aussi des hollandais et des français,  qui se dissimulaient dans le dédale des îles et bondissaient sur les flottes espagnoles, alourdies d’or, puis se dissimulaient à nouveau, en attendant la prochaine aubaine.

Le souvenir de ces pirates hante l’imaginaire des îles Vierges.

IMG_0482.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

IMG_0483.jpg

 

 

IMG_0694.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Jusqu’à notre bord

IMG_0578.jpg

 

 

 

En plongée point de trésor, les seuls trésors dont nous profitons sont les  bancs de poissons  qui se bousculent sous notre nez..

PICT0128.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

PICT0132.jpg

 

 

 

 

Retour à Tortola, à Road Harbour la capitale, qui n’est pas vraiment une ville, elle se réduit comme son nom l’indique à une seule grand rue où circulent de grosses 4x4 comme partout aux Antilles.

Nous assistons à l’élection de Miss Tortola après un défilé d’élégantes devant un jury choisi des personnalités politiques de l’île.

IMG_0551.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

IMG_0556.jpg

 

 

IMG_0560.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Une grande partie de la marina est occupée par les bases de location. Nous sommes étonnés par le nombre impressionnant de bateaux à quai, ce sont de véritables usines.

 

IMG_0574.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Devant un amoncellement de bouteilles de gaz nous en profitons pour demander à l’atelier « Sunsail » de nous en vendre une. Ils acceptent, nous voilà sauvés et nous allons pouvoir aussitôt faire cuire au four un délicieux far breton.

Le temps s’y prête, il pleuvra toute la journée et nous savourerons notre far avec une pensée pour notre Bretagne.

 

Mardi 17 Mars :    Grand beau temps sur la petite île paradisiaque de Sandy Spit

IMG_0617.jpg

 

 

Plongées dans les coraux, et une promenade à terre

 IMG_0652.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Qui coûtera aux mollets de notre capitaine de cruelles blessures de cactus

IMG_0646.jpg

 

 

Les épines sont assez difficiles à enlever et allergisantes. Le paradis a ses épines…

   

 

 

 

 

Mercredi 18 Mars :  Les distances sont très courtes entre les îles ou les mouillages, au maximum 5 ou 6 miles, c'est-à-dire 1h de moteur, nous ne prenons même plus la peine de hisser les voiles et comme il faut bien faire tourner le déssalinisateur, nous avançons au moteur, foc déroulé,  bref les vacances totales !

IMG_0725.jpg

 

 

Frenchman Bay à Tortola

IMG_0595.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Nous retrouvons nos amis « Confianza »

IMG_0596.jpg

 

Ils nous indiquent la procédure à suivre pour entrer  aux Iles Vierges Américaines, étant donné qu’aucun de nous ne possède le nouveau passeport biométrique permettant d’entrer aux USA sans visa. Nous avions déjà obtenu un visa temporaire par internet.

Or nous devrions, muni de ce papier effectuer un aller retour en ferry de Tortola  à St John aux IVAméricaines pour obtenir un tampon, ( coût du ferry 200 $  quand même ) Mais la consigne n’est pas sûre à 100% et nous décidons de faire l’impasse sur le ferry et  tenter notre chance en allant directement sur place avec notre visa.

 

Nous nous arrêtons donc dans la très jolie baie de Great Harbour dans l’île de Jost Van Dicke pour faire notre déclaration de sortie.

IMG_0685.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

IMG_0687.jpg

 

 

IMG_0692.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

IMG_0703.jpg

 

 

Et un arrêt au petit bistrot local à la déco original, où chacun laisse son vieux teeshirt ou son vieux caleçon en souvenir.

IMG_0706.jpg

 

 

Et croisons dans la baie voisine le magnifique « Faucon Maltais » ce magnifique voilier au  gréement révolutionnaire. Ses voiles carrées se déplient automatiquement, c’est une merveille de technologie.

IMG_0717.jpg

 

 

 

 

 

Jeudi 19 Mars :   .Dés le petit matin nous allons au port de Cruz Bay, directement au bureau des douanes du territoire américain,

IMG_0737.jpg 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

IMG_0736.jpg

 

 

Où nous nous faisons proprement refouler, le renseignement était exact, curieusement notre papier est valable si nous arrivons par un bateau commercial, (comme un ferry) mais pas sur un bateau privé.  Avis aux intéressés.

Nous repartons un peu dépités, et nous garderons nos dollars.

 

Peu importe, nous nous consolerons le soir par un punch coco et une partie acharnée de « 3 cartes ». L’ambiance est tendue, l’enjeu est d’importance !

IMG_0729.jpg

 

 

 

Vendredi 20 Mars :   puisque nous ne pouvons explorer les îles américaines, nous décidons d’en profiter pour aller jusqu’à Anegada, une île qui se trouve à 25 miles au NE de l’archipel.

C’est une île qui, au lieu d’être volcanique comme la plupart des îles des Antilles, est corallienne, donc  très plate et bordée d’une immense plage aux eaux turquoises ressemblant un peu à Barbuda.

IMG_0791.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

IMG_0812.jpg

 

 

 Là aussi la passe est délicate entre les coraux avec nos 2m10 de tirant d’eau.

 

Une belle ballade le long de la plage nous permet de choisir avec soin un  restaurant de langouste, spécialité locale fort appréciée.

IMG_0802.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

IMG_0798.jpg

 

 

Chacun de ces petits « lolos » a son ponton privé

IMG_0823.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

IMG_0810.jpg

 IMG_0819.jpg

Où un cuisinier impressionnant, armé de sa machette, commence à s’activer. Nous prenons soin de surtout ne pas le déranger.

IMG_0837.jpg

 

 

Et le soir nous sortons nos tenues de soirées prévoyant un trajet en annexe un peu venté, donc un peu humide, consistant à enfiler une culotte en sac poubelle garantie « presque » étanche

IMG_0839.jpg

 

 

pour déguster notre langouste format XXL

IMG_0843.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

IMG_0847.jpg

 

 

 

Dimanche 22 Mars :  

IMG_0863.jpg

 

 

Le grand beau temps arrive, et après avoir passé la nuit dans une crique déserte, ce qui est exceptionnel aux Vierges, nous atteignons le célèbre site des » Baths » sur l’île de Gorda.

 

Les Baths ne nous déçoivent pas même si elles attirent nombre de bateaux. Nous n’avons pas le droit de débarquer en annexe et devons gagner la plage à la nage. Puis tout un parcours nous fait traverser un enchevêtrement de rochers en passant par de nombreuses grottes et couloirs obscures qui donnent au lieu une atmosphère magique.

PICT0226.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

PICT0217.jpg

 

PICT0227.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

PICT0238.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Lundi 23 Mars :   direction Gorda Sound, au nord de Virgin Gorda, dernière étape aux Vierges avant le retour vers St Martin.

Sur le trajet, au moteur bien sûr, une forte odeur de brûlé nous prend aux narines. Le dessalinisateur fonctionnait à plein régime et un fil électrique, trop fin, a fait fondre le disjoncteur et l’interrupteur.

Notre capitaine plonge dans la cabine comme à son habitude,

IMG_0904.jpg

 

 

arrive à remettre en route avec un domino- prise, mais cette fois la réparation ne tient pas longtemps. Il faudra changer la totalité du boitier. En attendant il faudra ressouder le fil électrique, puis connecter à chaque utilisation le fil du déssalinisateur directement sur la batterie, provoquant des gerbes d’étincelles impressionnantes.

Et ça marche ! Notre capitaine a une fois de plus résolu le problème, mais je n’ai pas le courage de manipuler ce système diabolique.

 

 

Mardi 24 Mars :   5h du matin, départ vers St martin,

IMG_0915.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

le soleil se lève et ne nous quittera pas tout le long de la journée qui se déroulera dans des conditions idéales, 10 nds de vent de NE. Nous portons toute la toile dans un débridé très confortable. L’activité du bord est toujours aussi intense.

IMG_0920.jpg

 

 

 Le beau temps semble vraiment s’être enfin installé, avec beaucoup moins de vent et de mer.

IMG_0930.jpg

 

 

Image carte iles Vierges.jpg

 

 

Commentaires

Bonjour bonjour,

heureux de voir encore et encore de belles images, du soleil, des histores de pirates dignes de mes souvenirs d'enfance.

Souvenirs d'enfance puisque dimanche 22 mars j'ai fêté mes 40 ans. J'en ai profité pour emmener mes meilleurs amis sur les bateaux de Nantais, pour un diner sur l'Erdre dont on se souviendra longtemps.

Pour revenir à votre périple, l'idée de la carte en bas nous montrant le voyage géographiquement est excellente.

++
Thierry

Écrit par : thmoureaud | 28/03/2009

Une belle page, bravo.

Écrit par : Christophe | 29/03/2009

Les commentaires sont fermés.