Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

17/02/2009

Antigua - Barbuda

Dimanche 1° Février :     

IMG_1098.jpg

 

 

Antigua, fidèle à sa réputation, nous offre dés notre arrivée, le spectacle de ses somptueux bateaux anglais.

IMG_0742.jpg

 

 

La marina est luxueuse

IMG_0762.jpg

 

 

 

Et nous resterons dans la rade d’English Harbour, très encombrée.

IMG_0801.jpg

 

 

Nous y retrouvons nos amis « Lamalo » et « Confianza », que nous rejoignons régulièrement au fil de nos étapes

IMG_0746.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Antigua garde des vestiges très bien restaurés de l’occupation anglaise, comme l’ancien arsenal transformé maintenant en hôtel

IMG_0784a.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 Les piliers de pierre de l’ancien sentier de halage

IMG_0754.jpg

 

 

Ainsi que le fort Berkeley à l’entrée du goulet d’English harbour

IMG_0800.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

IMG_0807.jpg

 

 

Où un canon d’époque laisse admiratif notre capitaine.

IMG_0806.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Sans oublier le passage du célèbre Horatio Nelson, que tout le monde reconnaitra

IMG_0776a.jpg

 

 

 

L’ensemble est très british, on se croirait presque dans la campagne anglaise

IMG_0772.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

IMG_0780.jpg

 

 

Si ce n’est les palmiers et quelques figures de proue very chocking

IMG_0775.jpg

 

 

 

Mardi 3 Février :   comme d’habitude, la location d’une voiture nous permet de faire le tour de l’île en affrontant à nouveau les dangers de la conduite à gauche et des routes défoncées, sans oublier des obstacles divers

IMG_0891.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Mais notre capitaine n’a maintenant presque plus d’appréhension en prenant le volant, et nous découvrons les innombrables plages de sable blanc qui parsèment la côte. La réputation d’Antigua n’est pas imméritée.

IMG_0827.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

IMG_0828.jpg

 

 

IMG_0839.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Des complexes hôteliers se sont installés sur certaines de ces plages, mais dans l’ensemble le tourisme reste discret.

IMG_0835.jpg

 

 

Quant à l’habitat des autochtones, il reste un peu le même partout aux Antilles : quelques maisons cossues, mais surtout beaucoup de cases très pauvres.

IMG_0831.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

IMG_0832.jpg

 

 

 

St John, la capitale.

IMG_0857.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

IMG_0855.jpg

 

 

IMG_0858.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ses rues commerçantes

IMG_0850.jpg

 

 

Son supermarché, nous profitons de la voiture pour faire un gros plein de ravitaillement. Comme dans beaucoup d îles indépendantes, nous apprécions particulièrement le service clientèle qui consiste à nous mettre la marchandise dans des sacs et à nous la livrer jusqu’au coffre de la voiture

IMG_0881.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Son marché

 

IMG_0873.jpg

 

 

Et ses rastas, qui n’apprécient pas toujours d’être photographiés. Celui-ci a bien failli m’arracher mon appareil si Alain n’avait pas démarré la voiture en trombe.

IMG_0877.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Nous rejoignons sans plus d’encombre notre mouillage paradisiaque à English Harbour, où nous passerons la journée suivante à flemmarder et nous reposer de cette journée épuisante.

IMG_0900.jpg

 

 

Même si le capitaine, dans un surprenant sursaut d’énergie, décide de sortir sa trousse à couture et son outil magique (une machine à coudre manuelle)  pour réparer la capote qui donnait des signes de faiblesse.

IMG_0904.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Jeudi 5 Février :   nous remontons 10 miles vers le Nord de l’île, en suivant un chenal entre la côte et la barrière de corail. Les couleurs turquoise et bleu marine de l’eau sont magnifiques.

IMG_0916.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

IMG_0929.jpg

 

 

IMG_0924.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Au fond de cette baie se cache une grande marina  privée très chic, Jolly Harbour,

IMG_0941.jpg

 

 

 composée de nombreux bassins,  dont toute les petites maisons possèdent leur propre anneau d’amarrage, un peu comme Port Grimaud.

IMG_0934.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Samedi 7 Février :   nous poursuivons dans la baie suivante, Five Island Bay, toujours au moteur car les distances sont courtes, à peine 5 miles..

La mer est partout à Antigua de cette couleur laiteuse turquoise.

IMG_0963.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

IMG_0984.jpg

 

 

Le vent est toujours une peu fort, 15-20 nds, et nous cherchons un abri… Pour finalement apercevoir au fond de la baie une immense décharge à ciel ouvert . Nous rebroussons chemin aussitôt pour nous abriter du vent et de la houle derrière une petite île.

IMG_0986.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Lundi 9 Février   :   Nous quittons Antigua, direction Barbuda, une île 25 miles plus au Nord . Nous avons toujours un ris dans la grand-voile. Nous n’avons pratiquement jamais navigué voile haute depuis notre départ de Trinidad il y a presque 3 mois maintenant. Le vent est d’Est et la navigation particulièrement agréable.

IMG_1058.jpg

 

 

 

Nous avons la chance de croiser une baleine.

IMG_1052.jpg

 

Bon, d’accord, il faut vraiment le savoir sur la photo, mais en regardant bien on peut voir le jet d’eau sortir de l’eau, c’est la baleine.

 

Mardi 10 Février :   l’approche de la côte est un peu délicate car l’île est entourée de coraux, mais c’est aussi ce qui fait de  Barbuda une île remarquable par ses immenses plages désertes.

IMG_1077.jpg

 

 

A l’écart des routes fréquentées aux Antilles, nous sommes seulement 2 bateaux au mouillage.

IMG_1072.jpg

 

 

Enfin la présence d’oiseaux, des sternes

IMG_1085.jpg

 

 

et des frégates

 

 IMG_1111.a.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Mercredi 11 Février :      Nous décidons le lendemain de visiter un peu l’intérieur. L’île est aussi grande qu’Antigua, mais seulement peuplée de 1.500 habitants. 

L’île est très plate, elle n’est pas volcanique mais corallienne, ce qui explique ses immenses plages. Celle où nous sommes mouillés, la Cocoa Bay fait presque 10 km de long. Ces plages sont pratiquement vierges de toute construction,  seuls 2 hôtels , très luxueux et enfouis dans les cocotiers ( l’un d’eux est à vendre, 50 millions de dollars US , avis aux intéressés)

sont fréquentés par les vedettes du showbiz et du cinéma, qui voyagent souvent incognito, casquette et lunettes noires. Robert Redford ? Harrison Ford ?

IMG_1079.jpg

 

 

 

Au XVII°s, elle fut donnée à une famille anglaise, les Codrington, qui y fit de l’élevage, mais principalement, y parqua les esclaves pour les revendre dans les autres îles.

L’élevage a été abandonné depuis longtemps, et les animaux sont retournés à l’état sauvage. C’est ainsi que maintenant l’on trouve en liberté sur l’île de nombreux chevaux, ânes, daims et cochons sauvages…

IMG_1140.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 Nous commençons notre grande traversée du désert, sous un soleil de plomb, la ville de Codrington, la seule agglomération de l’île,  est à 10 km.

IMG_1119.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

IMG_1116.jpg

 

 

Heureusement, nous trouvons un jeune couple d’écossais avec lesquels nous allons pouvoir partager un taxi providentiel.

IMG_1124.jpg

 

 

Le taxi nous conduit au poste de douane, où nous devons faire notre sortie du territoire d’Antigua, formalité en principe obligatoire. Heureusement, notre chauffeur reconnaît dans la rue notre « douanier » en vélo, qui nous conduit au poste de douane,

IMG_1131.a.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

c'est-à-dire chez lui

IMG_1133.jpg

 

 

 Un mot de recommandation était placardé sur la porte

IMG_1132.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 « S’il vous plait frappez, s’il vous plait appelez, c’est ouvert pour vous servir »

 

 

Jeudi 12 Février :    Aujourd’hui changement de temps, pluie et vent, 35 nds au mouillage, nous avons 70 miles à parcourir pour notre prochaine étape, St Christophe. Nous préférons attendre

IMG_1143.jpg

IMG_1144.jpg

 

 

Et demain est un autre jour.

IMG_1101.jpg

 

 

 

Vendredi 13 Février :    coup de fil angoissé de Samuel en Guadeloupe. La grève continue, cela dure depuis plus d’un mois maintenant. Il n’y a plus d’essence, donc plus de possibilité d’aller au travail, plus du tout de gaz , ils ne peuvent plus utiliser leur gazinière ….

L’île est maintenant complètement paralysée et les esprits s’échauffent.

 

Nous décidons de rentrer directement en Guadeloupe pour les embarquer quelques jours en croisière, histoire de leur changer les idées.

Nous prévoyons une escale à Antigua où, un peu de contrebande ne peut nuire, nous remplissons 4 gros bidons d’essence pour leur voiture.

 

25 nds de vent d’Est avec une mer  qui s’est bien creusée avec ces derniers jours ventés, nous sommes bien secoués et régulièrement balayés par les vagues.

IMG_1058.jpg

 

 

 Chips et bananes au menu de midi, plus sandwich au saucisson-cornichon pour le capitaine. Pas très diététique mais très pratique.

 

Commentaires

çà a l'air magnifique et sauvage Antigua et Barbuda, j'en prend bien note!

Écrit par : juju | 26/02/2009

Les commentaires sont fermés.