Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

12/12/2008

Grenade-Martinique

Jeudi 27 Novembre :     Nous tenons un vrai conseil de guerre pour préparer notre sortie prévue demain :  départ à 3h du matin, de nuit, tous feux éteints, pas de liaisons VHF.

 

En fin d’après-midi, nous apprenons que les 2 agressions de pirates annoncées la veille sont en fait ;

Une altercation un peu violente entre 2 plaisanciers,  et effectivement une agression de pirate, mais qui a eu lieu à 100 miles au large du Vénezuela.

Tout ce branle-bas de combat à propos des pirates à Trinidad n’était qu’un feu de paille.

La difficulté est de démêler le vrai du faux dans tous ces bruits de ponton. Nous partons  beaucoup plus tranquilles, mais en prenant néanmoins quelques précautions.

 

 

Vendredi 27 Novembre :   La remise en route est un peu secouée avec ce départ de nuit, au prés, avec 20 nds de vent, mais tout fonctionne bien.

IMG_0485.jpg

 

 

 

Et nous arrivons à Grenade sans encombre à la tombée du jour.

IMG_0504.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La trinquette est restée à poste et, une fois de plus, elle n’aura pas servie, tant mieux.

 

 

 

Samedi 28 Novembre :      Prickly Bay est une grande baie abritée où les bateaux peuvent faire leurs formalités douanières.

C’est un lieu assez isolé et nous gagnons la petite ville la plus proche, St Georges, en utilisant les taxis collectifs locaux, musique reggae à fond, ambiance assurée.

IMG_0516.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

IMG_0515.jpg

 

 

 

Les rues sont animées,

IMG_0510.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

IMG_0508.jpg

 

 

 

Nous retrouvons l’ambiance chaleureuse des Antillais

IMG_0511.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

IMG_0512a.jpg

 

 

 

 

 

Lundi 1°Décembre :    En allant dans la petite crique voisine Mount Hartman Bay, nous nous apercevons que le moteur ne charge plus. C'est-à-dire que nous ne pouvons plus recharger les batteries avec le moteur.

Même si éolienne et panneaux solaires arrivent à étaler notre consommation courante,  certaines circonstances, comme l’utilisation du guindeau ou du déssalinisateur, nécessitent absolument l’électricité fournie par le moteur.

Alain change le répartiteur , mais rien n’y fait.

IMG_0519.ajpg.jpg

 

 

 

Retour à Prickly Bay où se trouvent un chantier et un shipchandler.

IMG_0523.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Mercredi 3 Décembre :   en attendant l’intervention du chantier, nous en profitons pour redonner un coup de propre au pont du bateau en teck.

Les mousses n’ont pas l’apanage de frotter les ponts et d’user de l’huile de coude, et le capitaine, dont les muscles sont beaucoup plus efficaces que ceux du mousse, s’y met aussi.

IMG_0527.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Jeudi 4 Décembre :    nous attendons toujours l’ouvrier du chantier qui doit faire le diagnostic de notre alternateur. Il devait venir à bord avant-hier, puis hier, puis aujourd’hui.

Notre patience est mise à rude épreuve, mais nous sommes aux Antilles et le temps s’écoule différemment.

Au final c’est le régulateur qui est en panne, mais nous devons changer quand même l’alternateur pour de nombreuses raisons dont le détail serait bien fastidieux.

Reste à nous mettre en quête d’un alternateur correspondant au modèle de notre moteur.

Chance inouie, existe à Grenade un concessionnaire Volvo.

Malchance toute aussi inattendue, il existe au moins 6 modèles différents correspondants, ce qui nécessiterait de le faire venir de Belgique, avec au moins une semaine de transport, «  mais vous savez avec les fêtes de Noël qui approchent …. «  Etc, etc…

 

Nous contactons un concessionnaire en Martinique qui nous assure qu’il en a un en stock.

Nous le réservons ferme, et décidons de rester quand même quelques jours à Grenade et Carriacou , avant de regagner le plus rapidement possible la Martinique.

Le plus gênant est de ne pas pouvoir utiliser le dessalinisateur, (ici l’eau est rare et payante) .

 

Nous repartons tout de suite, et découvrons une baie magnifique, Clarke’sCourt Bay

IMG_0536.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Vendredi 5 Décembre   :  Après une incursion dans des criques voisines, bordées de maisons toutes  démesurées

IMG_0552.jpg

 

 

 

 

Nous revenons passer la nuit à Clarke’s Court Bay, notre préférée.

IMG_0556.jpg

 

 

 

 

Samedi 6 Décembre :   Petite escale sur la côte ouest de Grenade, à St Georges,  port typique des Antilles, niché dans un lagon.

IMG_0586.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

IMG_0582.jpg

 

 

 

IMG_0585.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Lundi 8 Décembre :    Escale à Carriacou, île au Nord de Grenade, où nous allons faire nos formalités de sortie.  Ces formalités sont indispensables, elles correspondent au passage de la douane dans chaque état où nous faisons escale, et ces papiers nous seront demandés au premier port de l’état suivant.

Mais aux Antilles, presque chaque petite île est un état en soi, ce qui rend ces formalités longues et fastidieuses.

Carriacou  fait partie de Grenade, c’est une jolie petite île qui vaut le détour.

IMG_0601.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

IMG_0606.jpg

 

 

 

Notre bateau dans la fenêtre gauche

IMG_0603.jpg

 

 

 

Le cordonnier local

IMG_0607.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Dont la pratique religieuse ne laisse aucun doute

IMG_0609.jpg

 

 

 

 

 

Jeudi 11 Décembre :   après une remontée rapide jusqu’en Martinique

IMG_0630.jpg

 

 

 

Nous nous arrêtons à Fort de France,  où le statut du douanier est très différent.de celui des autres îles.

Nous faisons nous-mêmes nos formalités sur un ordinateur caché dans un recoin chez un  shipchandler, qui nous tamponnera lui-même le papier quand nous aurons terminé.

IMG_0638.jpg

 

 

 

Nous mouillons à « Case Pilote », prés de Fort De France, un joli petit port de pêche

IMG_0649.jpg

 

 

 

 

Devant le concessionnaire Volvo chez qui nous avons commandé l’alternateur.

Une chance extraordinaire, c’est le bon modèle

En 45 minutes, Alain , aidé de son précieux manuel, a réussi a changer la pièce

IMG_0656.jpg

 

 

 

Voilà qui suscite, une fois de plus, toute mon admiration pour mon capitaine !.

 

Et maintenant, un repos bien mérité dans un petit mouillage idyllique  aux Anses d’Arlets

IMG_0677.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

IMG_0678.jpg

 

 IMG_0684a.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

IMG_0688.jpg

 

 

Commentaires

Vous voila revenus dans des terres connues. Mais c'est quoi ce foc negligeamment roule sous le balcon avant, en navigation... y a du laisser aller sous les tropiques.

Écrit par : julien | 13/12/2008

Bonjour les amis,

Heureux de vous savoir de nouveau sur l'eau. C'est un peu des vacances par procuration pour moi.

Je n'ai malheureusement pas eut la chance de vous voir, lors de votre retour en France. Ce n'est que partie remise.

Pour ma part, mon activité professionnelle chez Système U est très intéressante.

Quelles belles photos, elles sont plus grande avec ce nouveau blog ;)

Magnifique photo avec le bateau dans la fenêtre, quel sens artistique :clap: :clap:

Bon vent,
Thierry Moureaud
http://sgtm.free.fr/wordpress/

Écrit par : thmoureaud | 14/12/2008

Bonjour tonton, bonjour tatie,

Nous avons suivi vos peripéties avec attention, surtout l'histoire de l'alternateur qui semble vous avoir causé bien des soucis ! Heureusement tout semble être rentré dans l'ordre et avons hâte de vous rejoindre, la semaine prochaine, à bord. Si vous avez besoin de quoi que se soit, n'hésitez pas à nous contacter avant notre départ samedi.

Questions pratiques : Devons-nous prendre des draps pour le couchage ? Nos masques de plongé ?

Nous attednons votre coup de téléphone avant vendredi pour fixer un lieu de rendez-vous.

D'ici là gros bisous à tous les deux :)

Elisa, Sam et léna

Écrit par : Sam et Léna | 14/12/2008

Si les ateurs tombent en rade ou va t on !Sur que cathy a du angoisser et phosphorer sur le manque d eau !Mais si bien sur! Le reservoir avant !Jadis on portait les bidons et on ne se douchait qu en debut de sejour du fait du poids des dits bidons ;c etait un temps ou le ateur tenait moins d importance et ou on se debrouillait beaucoup plus souvent ,comme on dit ,avec notre bite et notre couteau .A tout point de vue ...Sur ce ,je vous laisse philosopher sur ces pensees profondes.Vous fatiguez pas trop et SURTOUT,SURTOUT,faites gaffe au soleil vous transmet la doctoresse !BISOUS !

Écrit par : reginald | 15/12/2008

T est vachement sexi tout nu dans ton moteur avec ta grosse cle a molette Alain .Je comprends que ta Cathy admire sans limites son CAPITAINE .Ton St Estephe 2006 etait tres bon , on l a bu a votre sante ce soir en pensant a vous .JOYEUX NOEL ! Bisoux !

Écrit par : Francoise | 23/12/2008

Voeux et Citation d'Albert

Toute l'équipe S.M. Atlantique se joint à moi pour vous adresser tous nos vœux de bonheur, de santé, de réussite, et de joie pour cette année 2009.

Einstein, Albert

Theme: Le management des hommes
Il n'y a que deux choses qui sont infinies : l'univers et la bêtise humaine ; et encore, pour l'univers, je ne suis pas sûr !

Theme: Stratégie
La distinction entre le passé, le présent et le futur n'est qu'une illusion, aussi tenace soit-elle.

Theme: Vision
L'imagination est plus importante que la connaissance.

Theme: Divers
Rien n'est jamais entièrement noir.
Je ne pense jamais au futur, il arrive bien assez vite.

Theme: Innovation
Si l'idée n'est pas a priori absurde, elle est sans espoir.
L'imagination est plus importante que la connaissance.

Theme: La formation
La connaissance s'acquiert par l'expérience.
Tout le reste n'est que de l'information.

Theme: La méthode
Un problème sans solution est un problème mal posé.
Rendez les choses aussi simples que possible, mais pas plus simples.

Theme: La mise en œuvre
La théorie c'est quand on sait tout et que rien ne fonctionne. La pratique c'est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi.

Cordialement.

François SAUVAGE

Écrit par : SAUVAGE François | 30/12/2008

Bonne et heureuse Année 2008 aux éternels voyageurs et aux terriens de France.

J'en profite pour rappeler les derniers exploits de Chuck Norris :
Chuck Norris a déjà compté jusqu'à l'infini. Deux fois.

Chuck Norris peut gagner une partie de puissance 4 en trois coups.

Pour en savoir plus, c'est ici :
http://chucknorrisfacts.fr/index.php?p=parcourir&tri=top

Écrit par : thmoureaud | 31/12/2008

Bonne et heureuse année à vous deux et à tous ceux qui vous lisent sur terre et sur mer.
on vous souhaite encore de nombreux périples et plein de rencontres.
biz
Françoise et Jean-Paul

Écrit par : massot-labrosse | 03/01/2009

Les commentaires sont fermés.