Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

13/03/2008

Belem

1838765966.jpgSamedi 8 mars :    Arrivée à Belem. Surprise, nous retrouvons les gratte-ciel, Belem est une grande ville (1,5 millions d’habitants) avec heureusement ses vieux quais, ses vieux quartiers   2116541303.jpg

882361304.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

2043576362.jpg

En arrivant prés du mouillage, le paysage se gâte un peu  Nous sommes dans les faubourgs de la ville et dés que nous sortons du sas du Novotel qui nous permet d’accoster à son quai   où nous nous sentons bien protégés par les gardes armés de mitraillettes, nous nous retrouvons dans une » baixadas » sordide (presque l’équivalent des favelas de Rio) et ne pouvons nous déplacer qu’en taxi. C’est la pauvreté à la manière du Brésil.

697496432.jpg

 

Les courants sont impressionnants sur le mouillage(3-4 nds),  d’autant plus que nous sommes en vives eaux, avec de grands coefficients de marée. Les tourbillons et les vents contraires vont amener presque tous les bateaux à chasser sur leur ancre à un moment ou à un autre.

Ce sera une belle pagaille durant cette semaine d’escale.

Sans compter tout ce que peux charrier le fleuve : troncs d’arbres, branches mais aussi des vieux canapés, des lits, des frigos…..

Nous sursautons en entendant un choc sourd sur la coque. C’est une section de tronc d’arbre d’au moins 1m50 de circonférence qui nous a heurté., heureusement sans dégât car nous sommes au mouillage.

     

Lundi 10 mars :    549459060.jpg  Belem et son marché aux poissons, qui touche le port.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les vautours y remplacent nos goëlands  696254982.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Des poissons chat 1735912519.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

et bien d’autres poissons que nous ne connaissons pas 1349033161.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le manioc sous toutes ses formes, dont les racines sont broyées et mises en sacs 400516348.jpg

, les feuilles sont hachées comme des épinards

 1589944941.jpg.

Enfin le marché à la viande avec son magnifique pavillon style Baltard

235484128.jpg 

La ville reste très pauvre dans ces vieux quartiers

1321628225.jpg

 

Nous croisons un nombre surprenant de cordonniers , dans un pays où tout le monde porte des « Havannas », la célèbre tong brésilienne.

157681809.jpg 

Des crieurs de rue équipés de vélos-sono- à- fond

1406451742.jpg

 

Ou des voiturettes-sono-à-fond  tout est bon pour faire du bruit

 1048147999.jpg

Mais aussi quelques beaux bâtiments de l’époque coloniale , qui témoignent de la richesse des barons du caoutchouc comme le palacio Antonio Lemos et le théâtro da Paz

 872816929.jpg     1192424783.jpg

Mardi 11 mars :    5h du matin. Nous nous rendons au lever du jour 1663232975.jpgdevant l’île aux perroquets. C’est une île où viennent nicher une multitude de papagayos, ces perroquets verts aux ailes bordées de rouge, très recherchés pour leur talent d’imitateur.

C’est une île complètement inondée à marée haute, ce qui les préserve de leur principal prédateur, le serpent.

Tous les matins à l’aube, des nuées de perroquets quittent l’île pour aller au boulot, c'est-à-dire se ravitailler

On les voit voler essentiellement par couple. Ils sont monogames, se choisissent à 2 ans et passent le reste de leur vie ensemble, ce qui peut aller jusqu’à 80 ans ! Qui dit mieux ?

323434650.jpg 

Au retour nous croisons la pirogue-bus scolaire  qui fait le ramassage dans le rio  

 271797294.jpg

 

 1575776194.jpg

 613441653.jpg

 

 488844895.jpg

 

 

 

 

Mercredi 12 mars :      La nuit dernière, une annexe a été volée. Elle était amarrée à l’arrière d’un bateau et le bout a été sectionné. Tous les soirs, nous remontons la notre sur le portique et nous allons rajouter un câble d’ acier en sécurité.

Tous les immeubles et toutes les maisons à Belem sont protégées par de solides grilles

 934149905.jpg  

Jeudi 13 mars   :      Arrivée à bord de Christophe, qui va rester avec nous un mois , sans aucune possibilité de connexion internet, ce qui va être très difficile pour lui.

 

  1960546774.jpg 

Commentaires

Bonjour,

Pendant ce temps l'équipe de la ville où j'habite bat l'om au stade de la beaujoire.

A suivre ici :
http://sgtm.free.fr/wordpress/?p=12

++
Thierry Moureaud

Écrit par : thmoureaud | 21/03/2008

Les commentaires sont fermés.