Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

09/03/2008

Ile de Marajo - Amazone

Mardi 4 mars :    Le soleil est revenu mais le moteur de l’annexe n’a pas apprécié et refuse de démarrer. Alain se reconverti encore en mécano 1500044245.jpg, le nez dans le moteur 1394049771.jpg

Une fois changé la ficelle du démarreur (à force de tirer dessus elle a fini bien sûr par se casser), découvert où  se trouvé le gicleur ( après avoir tout démonté pour s’apercevoir ensuite  qu’un orifice était prévu à cet effet ), bref, après 2h de travail acharné, le moteur nous gratifie de ses crachotements rassurants et nous pouvons rejoindre la terre. 137914549.jpg

     

Mercredi 5 mars :

Soure, c’est un peu le Far West.1941384110.jpg Nous croisons régulièrement chevaux et buffles 477642228.jpg.

 

 

 

 

 

 

 

Le vélo reste le moyen de transport privilégié. 1928313136.jpg,

et le bus 88049697.jpg, à nos risques et périls  : 3 boulons ont disparu  d’une roue et le ch524419379.jpgauffeur resserre ceux qui restent.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La ville est très étendue, et beaucoup de maisons sont éparpillées dans la nature 1361149450.jpg

 

Prés d’une immense plage complètement déserte 1441929618.jpg 1817630045.jpg, enfin presque déserte

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

un village de pêcheurs s’est installé, sur pilotis 1878854509.jpg , un peu ambiance du film « 37°2 le matin »1877641608.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Un pêcheur à pied est en train d’extraire d’un morceau de bois pourri, de délicieux vers blancs, que nous nous gardons bien de goûter, malgré sa proposition. 1799134621.jpg 633897593.jpg

   

 

 

 

 

 

 

Sur le chemin du retour, 2 petites filles, ardentes supportrices d’un match de foot féminin 1369906716.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

Et nous regagnons notre bord dans le calme du soir 1870359423.jpg

    

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Jeudi 6 mars :          Nous allons passer 2 jours dans la fazenda Sanjo.1290833570.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 Le seul moyen d’accés est un bateau local qui nous y emmène en 3h environ 234052969.jpg,

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

y compris le retard dû à la rupture des bosses de barre, réparées sommairement par un nœud sur un bout. Pourvu que ça tienne !804551564.jpg

Les distances sont démesurées : Soure est sur une île du delta,  Marajo, qui est un peu plus grande que la Suisse. De nombreuses fazendas parsèment l’île. La surface d’une petite fazenda va jusqu’à 3000 hectares, et les plus importantes se comptent à partir de 6000 hect.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ce sont des élevages de chevaux et surtout de buffles d’eau (qui font de délicieux steaks et laitages) 1967374474.jpg 285223274.jpg. Ces fazendas vivent le plus possible en autarcie (groupe électrogène pour l’électricité, puits pour l’eau), tout le reste est amené par bateau.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Quelques démonstrations de rodéo  2134501945.jpg, même des plus jeunes 1915550663.jpg de notre équipe de vaqueiros  149727399.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Pour nous la démonstration est beaucoup plus calme (1051107849.jpg 2110213673.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le soleil est avec nous et tant mieux, mais nous ne restons pas longtemps secs, car nos ballades à chevaux et à buffles nous font traverser des rios où nous pataugeons dans l’eau boueuse, cavaliers et montures.96869435.jpg  Les buffles d’eau nage très bien et ont la particularité de faire ce qu’ils veulent et de plonger la tête la première sans prévenir. Surprise assurée pour le cavalier. Heureusement l’eau est très chaude et nous découvrons un vrai bonheur à nous plonger dans cette demi-boue, après toutes nos résolutions de ne surtout pas nous baigner dans l’Amazone.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Nous commençons à apercevoir les premiers spécimens de la faune locale : singes, aras, des flamands roses et des ibis rouges 520561622.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Et au détour de la forêt, un reste de cimetière indien 1063733585.jpg.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le retour se fait sans encombre, 751514818.jpg à part le changement de la batterie du moteur qu’il a fallu aller chercher dans une autre fazenda, et le passage à saute-mouton sur des haut-fond de sable 

   

Commentaires

C est quoi ces commentaires ou l on compare une ile du Delta a la Suisse? Inadmissible.
Vous etes magnifiques sur vos buffles:-)
Geneve vous embrasse.

Écrit par : Greg | 25/03/2008

Bonjour,

Merci encore une fois pour ce dépaysement total.

Jolies photos nous vous accompagnons à distance...

J'adore celle avec les oideaux rouges :)

Avez-vous mangez des Piranha ou autres poissons de l'Amazone ?

Bisous
++
Thierry

Écrit par : thmoureaud | 06/04/2008

Pour info, certains indigène du fleuves nourrissent des Piranha dans leur biotope naturel.

A voir ici :
http://www.piranhas-fr.com/repartition.htm

Écrit par : thmoureaud | 06/04/2008

Les commentaires sont fermés.