Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

20/12/2007

Transat

Avis :  on peut maintenant agrandir les photos en cliquant dessus

Lundi 3 décembre :      La coque est non seulement envahie d’anatifes, mais aussi couverte de petites berniques tenaces. Le dernier carénage a eu lieu au mois d’avril et les eaux du Sénégal sont particulièrement chargées en algues et diverses matières organiques.

Nous avons fait appel à des plongeurs locaux, à qui j’ai  prêté ma petite pelle à tarte de cuisine en bois, seul instrument à notre disposition, apparemment efficace pour gratter les berniques.686a99b4ba4df31f4a6e1479648958be.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Mardi 4 décembre :    9h , c’est le départ vers Salvador de Bahia, vers le Brésil. La météo est bonne et nous devons toucher un bon vent de NE.

 Nous laissons derrière nous Dakar 545f2e2b0e923458ad577397ee2a4826.jpg, sa poussière, son exotisme, son désordre, et ses « yassas ».

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le yassa est le plat national, c’est une sauce piquante à base d’oignons revenus dans l’huile, de moutarde, de vinaigre, qui accompagne un peu tout : poissons, poulets, bœuf etc…e09626100bce15b7760150b8ed691ffe.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Mercredi 5 décembre ;    30 nds de vent de NE, les alizés sont bien au rendez-vous. Nous gardons nos 2 ris habituels et des tours dans le génois tout en marchant à 9 nds. de360600171e7cf422795746afc1df96.jpg

Le gréement, les bouts, les drisses sont si imprégnés de poussière et de sel, et si raides,  qu’ils ne passent plus dans les taquets coinceurs. Nous avons hâte d’atteindre les grains du « pot-au-noir » pour nettoyer toutes ces couches accumulées depuis des mois.

 

 

 

 

 

 

 

Jeudi 6 décembre :    Nous prenons tous les jours la météo par l’iridium, notre téléphone satellite.62d203972da29fd905171a757f2a11fe.jpg Elle va nous permettre de négocier au mieux le passage de ce fameux « pot-au-noir » ou ZIC . Cette zone perturbée, un peu au nord de l’équateur,  qui se manifeste par des grains violents et des longues périodes sans vent. Cette zone est à peu prés à mi-parcours de notre traversée et se déplace très vite.

 

 

 

 

 

 

Vendredi 7 décembre :       Petite séance chez le coiffeur, un rafraîchissement est indispensable 885ef8bfe720f78d600d61160cfc905b.jpg

 

 

 

 

 

 

 

Nous n’avons toujours pas dépassé la leçon n°1 du livre de pêche  882e77541aca6aa2484dd6093113463f.jpg , apprendre à faire des nœuds

Leçon qui porte ses fruits . Un petit thon a l’heureuse idée de venir se faire prendre à 18h, c9a151af9c5ed55c7200e66d0840f4a7.jpg le temps de la mettre au four et nous la dégustons avec délices pour notre dîner.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Samedi 8 décembre :    Waou ! deuxième prise, une superbe dorade coryphène , 90 cm de long, vient s’accrocher à notre hameçon. 13feb6739aca9d5fac0f1c064e3d8321.jpg  Un petit coup de pastis dans les branchies la plonge dans un Nirvana qui permet à Alain de lui couper la tête.

Le « truc » du pêcheur averti a bien fonctionné et en prime, ajoutera un délicieux parfum d’anis à notre plat.

Nous en avons bien pour trois ou quatre jours à manger du poisson midi et soir !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Lundi 10 décembre   :     Un 1°spi 7575b15fafc465357b28e4f5b051bc96.jpg,  un2°spi e5b09564a7644ea38270da30db24308c.jpg,  les jours s’égrènent  au gré du vent Nous sommes en plein dans le « pot-au-noir » et nous guettons toujours les grains, porteurs de la pluie tant attendue pour nous laver le pont, mais ils restent toujours loin à l’horizon  a747be83568e4964688c8924b01653bb.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Mardi 11 décembre :    7db4958bd3714dacda15a1f8593df208.jpg    Ca y est,  nous sommes en plein dedans. Les grains se succèdent  la nuit, le jour,  les vents tourbillonnant passent de 5 à 25 nds., la mer est dans tous les sens. Le bateau est passé au karsher et nous avec. C’est une vraie cure de jouvence, tout est redevenu beau, propre et neuf, sauf nous bien sûr.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Mercredi 12 décembre :     Nous avons coupé la ligne de l’équateur, sans trop l’endommager je l’espère, à minuit, ce qui a modéré notre ardeur à fêter l’événement. 7d699dee9d969d19b9da21075c04fa05.jpg

Cela n’a pas changé beaucoup notre ligne d’horizon, si ce n’est que nous sommes passés des alizés de NE aux alizés de SE, bien moins confortables pour notre route .Bon, plus que 1000 miles !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Vendredi  14 décembre   :         Les journées défilent avec leurs rituels réduits à leur plus simple expression :

Dormir :     entre les quarts de nuit,19h-minuit et 5h-9h pour Alain et minuit-5h  pour moi

Manger :    les repas sont un moment essentiel de la journée, et toujours acrobatique. Surtout, bien s’accrocher à son assiette,4e5da6289607c7b1ec44e6730f1e6083.jpg et prévoir une nourriture qui y adhère suffisamment. Les petits pois par exemple sont à proscrire formellement..

Nous avons pu facilement embarquer 15 jours de vivres frais, avec de grandes salades à midi, surtout à base de choux crus : des blancs, des verts, des rouges.  Des carottes, des concombres, des poivrons, tout ce qui peut se conserver assez longtemps. d4b24442fafb034113b54e981a3b9d5e.jpg

Et des fruits en grande quantité : des agrumes, des pommes, pastèque, mangues, goyaves

 

 

 

 

 

 

 

 

La marche du bateau : qui se réduit à prendre un ris ou deux, ou larguer le ris, reprendre du génois, ce qui peut être un exercice laborieux 593f5f81557c134e819c9109a8acb6ca.jpg, heureusement le capitaine est très musclé.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Nous sommes au prés bon plein avec 15nds de vent, souvent plus dans les grains , ce qui nous empêche de pêcher car nous allons trop vite. 5b64192ccd11196c8e6b055aac3a641c.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Samedi 15 décembre   :    Aujourd’hui nous avons explosé le spi asymétrique. Le vent n’était pourtant qu’à 10nds mais la têtière s’est déchirée et la déchirure a suivi toute la bordure.f77fb0f04a576b734ddd28b9f038bf7c.jpg Ce vieux spi ne sera sans doute pas réparable.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Lundi 17 décembre   :    Des violents orages nous accueillent  pour la dernière nuit avant notre arrivée.. Ils viennent de la terre, que nous longeons maintenant, et nous encerclent pendant plusieurs heures. Nous sommes vent arrière avec 25-30nds de vent et préférons affaler et continuer au moteur, tous instruments éteints à cause de la foudre.

Nous regrettons de n’avoir pas mieux vénéré Neptune au passage de l’équateur.

Les quarts sous la capote sont plutôt humides !  3425280c3d093c8ad6195dd2d2024ab5.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Nous arrivons dans l’après-midi à Bahia 7a57783b14b9697481c0c89d6ff97a26.jpg .Nous découvrons, du large, ce nouveau monde avec ses curieux buildings  f10bd66118d417ac2188b657e02c80f8.jpg et son accueil si chaleureux  a120b5390aa918a6887f2626f534f135.jpg.

Nous pouvons poser nos sacs après 13 jours de navigation plutôt sereins et 2100 miles.

   

Commentaires

bravo pour la rapidité de la traversée. Le blog est super. C'est un régal de vous suivre.
Bon noël à vous.
Bises Jean et Annie

Écrit par : JEAN RAULT | 22/12/2007

Il faut arrêter le format vignette. Si on imprime la page on n'a que les petites photos, et puis c'est fastidieux de cliquer sur chaque photo pour les agrandir.
Sinon, joyeux noêl et bonne année :)

Écrit par : Christophe | 26/12/2007

Les commentaires sont fermés.