Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

06/11/2007

Cap-Vert

Mercredi 30 Octobre :      La marina toute neuve vient d’ouvrir pour nous.0145cb71ad7846efe4149c1a3bb4de78.jpgUne chance car le vent souffle sans discontinuer à 25-30 nds dans la baie,  par un effet venturi entre les 2 îles de Sao Vicente et Santo Antao.

 

Nous découvrons Mindelo, colorée, pittoresque, 27b9b768b68d655d21b085b42c86596c.jpgb870cdabd14c5fd022bbd5c91dd969cc.jpg4a14e83465f709c4ae0fd36c9e11680b.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

L’activité bat son plein, les femmes sur les marchés 3b3161bec8039c3e81bf3359f439321c.jpg, les hommes jouant aux cartes sous les auvents 16a2218042b8eb420b117de6d3ed688f.jpg ou réparant leur filet0a842b25d6a5203cb6c5f3dafffd3203.jpg ou leur barques de pêche 36a73601d1a96775afa9585d871b4dd5.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

De nombreux murs sont  peints de grandes fresques, souvent dessinés par les enfants 4b8d0f95c1bf677363687634a6933d66.jpg

     

 

 

 

 

 

 

 

Jeudi 2 Novembre :       Nous partons en « expédition » pour quelques jours dans l’île voisine, San Antao, sacs à dos et chaussures de marche.

Le port n’est pas accessible en voilier, un vieux cargo chargé à bloc, transportant marchandises et passagers nous y emmène.cf0c8ea2dfb45949f24444adcef47faf.jpg

Il roule terriblement dans le goulet très venté et beaucoup de capverdiens, qui ont peu le pied marin, sont déjà malades avant même le départ e94b401230eb13d092ac71706ce2cf2a.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Nous passons vaillamment l’épreuve et arrivons de l’autre côté..

 

 

 

 

 

 

Après avoir traversé les zones désertiques sous le vent, l’île se révèle d’une beauté stupéfiante. 3deaa21078f5f890a80d32644d0280fe.jpg809e775ffa5c63cfc8bb015aefe888c8.jpg09fa5e9da9073acf6159a11ed8295bbc.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

Très verte par l’accumulation des nuages qui seuls fournissent l’humidité (il ne pleut pratiquement jamais) 04ef003efe07523adf07defbf7507a64.jpg , très découpée, les cultures en terrasses sont omniprésentes et sculptent la montagne comme certains paysages asiatiques. 119d9adee5b86374dab8f1c6deef3336.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

L’eau est précieuse et chaque plant est encastré dans une cuvette  b87ddf09b39ada205f68ad79f987de1c.jpg

Selon l’altitude ce sont des cultures de maïs, ingrédient indispensable à la fabrication du plat national la « catchupa », de pommes de terre, de bananes , et bien sûr de canne à sucre pour le rhum  ou »grogue », aussi alcoolisé que le rhum antillais.

   

 

 

 

Même si la vie est dure dans ces montagnes 93d76d7f848222621cbf6876171b43de.jpg, les habitants sont véritablement très accueillants, comme tous les capverdiens, et les enfants et adolescents très présents, qui nous accompagnent dans nos marches a906ce4e2c2cfd4164fd1a74efb11f1d.jpg6084d8fc77973b243faa61afe031e11d.jpg.

Le français est souvent parlé, c’était même la 1° langue obligatoire enseignée il y a encore quelques années.

 

 

 

 

 

 

 

Les maisons sont rustiques , en pierres et toit de paille en feuilles de cannes à sucre, très serrées. e392e58ade3ce0430a2aadb956031ce1.jpg83a27d109179dfe4d4b3fcdf08a52f0b.jpg  b78e23fdd3658dfe9e1afd0bf2007270.jpg et le contraste est frappant entre ces maisons très simples et ces adolescentes modernes, en uniformes qui rejoignent leur lycée chaque jour par de longues marches en montagne. 

   

 

 

Nous revenons chaque soir chez nos hôtes, Martine et Norbert, un couple de retraités vendéens venus s’installer il y a 3 ans dans cet endroit qui semble perdu au bout de l’île, botaniste passionné par les plantes et les animaux, nous sommes reçus royalement  b6e188f8c66cae43edae94222103785e.jpg.3908252089d4252150b47d0c5dc26c8e.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

Voulant nous faire découvrir la très belle danse de « colas St Jean », Norbert demande à ses 2 jeunes employés de nous en faire une démonstration  improvisée au petit déjeuner6f0a12dc7ce35727e3fcfaa25bf8543f.jpg La musique et la danse sont toujours présents au Cap Vert.

         

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Lundi 5 Novembre   :     Retour à Mindelo,  toujours la musique, dans les bars, les restaurants. Là , chez « Nolas », l’ancien violoniste de Cesaria Evora, 83 ans, sinior Malaca ,espiègle et fantasque, se lance dans une samba très osée.acfcbeaafa9f1c1243bda6cd29446f96.jpg  

     

 

 

Mardi 6 Novembre :       Un dernier petit tour de l’île de Sao Vicente avant le départ après-demain, nous fait découvrir la Praïa de Gatas, vaste plage entourée de montagnes d2561d5c2e85e2b6f81395b066190a14.jpg  en « haluguer », taxi collectif local  a3e154717dcfc34d6f0b2f09b2871754.jpg où viennent se déhaler les bateaux de pêche  sur des bouts de rondins f7adbac463449f89da635b2e823ea5a3.jpg)

 

 

 

 

 

 

 

 

Ils naviguent encore uniquement à la voile, avec des vieilles toiles bleues en sac à patate, cousues bout à bout 22e872d288823188e96d101a585ebaa1.jpg. Les coques sont lestées avec des gros cailloux qu’ils débarquent à chaque fois avant de remonter les bateaux sur la plage.

 

Ces moyens rudimentaires leur permettent de ramener thons, lottes, requins… , qu’ils nettoient dans l’eau f9fe1ba67635e4a151292d464800d93f.jpg ou curieusement dans le sable  89864eaf7f2b2c4cc381040fc8ea4711.jpg

 

 

Commentaires

Super note. Vous faites de bon progrès, de vrais blogueurs professionels.
Ca n'a pas marché mon truc pour les photos ?

Écrit par : Christophe | 07/11/2007

Les commentaires sont fermés.